Magazine Culture

Critiques Séries : Orphan Black. Saison 4. Episodes 5 et 6.

Publié le 28 mai 2016 par Delromainzika @cabreakingnews

Orphan Black // Saison 4. Episodes 5 et 6. Human Raw Material / The Scandal of Altruism.


Orphan Black a beau être une bonne idée, elle reste toujours mise en scène et écrite de façon chaotique. Est-ce qu’il existe pires espions que Donnie et Krystal ? Ils tous tous les deux convaincus qu’ils sont des maîtres du déguisement sauf qu’aucun des deux n’a la capacité réellement de le faire. Pour une fois ce n’est pas Donnie qui va faire échouer mais l’incompétence de Krystal. Susan finit par montrer son vrai visage. L’épisode a énormément de mal par moment à jongler entre ses personnages et ses intrigues en rendant le tout passionnant. En effet, l’épisode ressemble grandement à un voyage sans fin par moment, laissant au téléspectateur l’impression qu’il n’est là que pour s’ennuyer. Au fond, ce n’est pas totalement raté mais l’épisode n’offre rien de bien novateur à l’ensemble et c’est bien le problème. Prenons l’exemple de Cosima. Cette dernière est censée incarner quelque chose dans cette saison, avoir une vraie place dans la série contrairement aux saisons précédentes et pourtant, rien ne semble vraiment prendre forme. En apprenant les secrets de Brightborn, elle est horrifiée pas parce que ce qu’elle apprend est terrifiant mais plus car cela va à l’encontre de ses croyances. Tout cela laisse également le personnage convaincre les autres clones que Neolution n’est pas si mauvais, qui est… juste ce qu’elle a fait il y a quelques saisons avec Delphine.

Au fond, c’est presque un sentiment de répétition qui frappe ici Orphan Black sauf que c’est loin d’être aussi passionnant et c’est bien dommage. Je sais pertinemment que la série n’a jamais été un solide exemple de ce qui se fait de mieux d’un point de vue de la gestion d’une narration mais elle retombe ici un peu dans ses travers, ceux d’une série intéressante coincée derrière une montagne de trucs et qui a de ce fait un peu de mal à s’en sortir. « The Scandal of Altruism » est de ce fait un peu là pour casser encore plus l’ambiance et surtout ce que la saison avait mis en oeuvre depuis le départ. Disons que quand on pense que l’histoire de Beth peut devenir beaucoup plus triste, elle devient plus triste. On apprend, au moins, que Beth n’est pas vraiment suicidaire et qu’elle a fait la seule chose qui pouvait protéger ses soeurs pour elle. Cet épisode est donc un épisode qui s’approche de la fin de la saison, comme si nous étions face au season finale. Clone club perd presque tout, il y a énormément de révélations et pourtant il y a encore 4 épisodes derrière celui-ci. Ce qui est une bonne chose tout de même car beaucoup de choses ne tiennent pas vraiment debout là dedans. A commencer par le fait que Evie Cho et Duko encouragent Beth à se suicider et n’aient rien faire à Sarah quand elle a repris le flambeau de la vie de Beth.

Pourtant, dans le fond, c’est la même personne. Bien entendu, Beth en sait beaucoup trop mais maintenant Sarah et Cosima (et je suppose Alison) en savent tout autant que Beth à l’époque. Et Evie Cho a prévu de les laisser tranquille ? Je trouve ça un peu présomptueux. Pourquoi tuer Kendall et pas Cosima ? Il n’y a pas de raison de garder Cosima en vie, étant donné qu’elle a vu Evie Cho et Duko faire des choses terribles, qu’elle peut les identifier et tout le monde passe son temps dans l’épisode en parlant de combien elle est intelligente. Il y a des trucs qui ne sont pas vraiment cohérent là dedans dirons et nous et c’est bien le problème d’Orphan Black. On ne peut pas en vouloir à la série de tenter des choses mais l’on ne peut pas espérer grand chose derrière non plus. Si le mystère de qui le supervillain va finir par être ajoute des éléments de tension à l’épisode, la révélation manque cruellement de poids. En tant que personnage, Evie Cho n’a pas vraiment le même attrait que Susan Duncan, ou Leekie ou même les Prolethians. Elle n’est pas grand chose et ce même si la série a tenté de nous démontrer le contraire. Si Orphan Black reste une série qui me passionne par moment, elle manque d’un vrai truc pour revenir au point de départ et donc à la bonne surprise qu’était la saison 1. Les trous narratifs n’aident pas vraiment. Mais on va rester curieux de voir la suite de la saison, non ?

Note : 5/10 et 4/10. En bref, Orphan Black échoue par moment et c’est bien dommage, surtout dans une saison qui apparaissait si prometteuse au départ.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte