Magazine High tech

Test – Total War Warhammer

Publié le 30 mai 2016 par Gamesngeeks @gamesngeeks

Total War Warhammer est la dernière itération de la série Total War basée sur l’univers de Warhammer, le jeu de plateau Warhammer créé par Games Workshop. Il reprend le même système de jeu de la série Total War, qui sont des jeux vidéo de stratégie tour par tour et de tactique en temps réel développés par Creative Assembly et publiés par Sega. La série total war avait l’habitude de se baser sur des époques historiques mais cette fois, elle sort du sentier battu pour rentrer dans un univers fantaisiste pour le plus grand bonheur des fans de JRR Tolkien, Michael Moorcock, H. P. Lovecraft ou Fritz Leiber mais surtout pour les fans de Warhammer. Cet nouvel opus propose de jouer quatre factions : les Peaux Verte, l’Empire (les humains), les Nains et les Comtes Vampires.

TotalWar_Warhammer_2 Test - Total War Warhammer

Fiche Technique de Total war warhammer

Support: PC
Développeur / studio : Creative Assembly / SEGA
Type: Stratégie en temps réelle
Date de sortie : 24/05/2016
Prix: 49,90 €
Test effectué sur PC d’après une version fournie par l’éditeur

pegi-16 Test - Total War Warhammer
violence Test - Total War Warhammer

1/ Background

C’est l’ère de conquête sans fin, des milliers de guerriers affrontent dans des batailles titanesques où des races entières font la guerre les unes aux autres, chacune dirigée par un héros formidable cherchant la domination sur le monde.

Le vaillant maréchal Karl Franz, l’hommes de l’Empire, cherche à unir les comptes divisés sous une bannière de la force contre leurs ennemis communs.

Le troupeau des peaux vertes sont assoiffé de sanglant combat. De même que les Orcs et gobelins qui sont remplis d’une soif insatiable de carnage.

Le Haut Roi Thorgrim ordonne les nains stoïques de sortirent de leurs montagnes forteresses, pour se venger des profondes injustices infligées durant des millénaires.

Les motivations des Comtes Vampires sous l’ordre de Mannfred von Carstein sont toujours dissimulées dans un meurtre secret, ses armées sont levées depuis le monde des morts.

Et tandis que le vieux monde est dévasté par la trahison, la guerre et le déchaînement d’une puissance mystérieuse, une plus grande menace souffle encore depuis les vents du nord.

2/ La campagne

Quatre factions très différentes sont jouable pour la campagne : l’Empire, les Nains, les Comtes Vampires et les Peaux-Vertes dont chacune représente une race possédant de sa propre mécanique de jeu et de ses propres unités.

Dans chaque faction, vous avons le choix de prendre le contrôle entre deux seigneurs Légendaires très différents orientant votre style de jeu. En effet, le chef de l’empire l’empereur Karl Franz est spécialisé dans les attaques corps à corps et le leadership tandis que Balthazar Gelt est un maître en magie noir.

TotalWar_Choix_leader Test - Total War Warhammer

La faction de l’empire est celle qui est le mieux équilibrée avec un bon mélange d’unité de mêlé et d’unité de distance et une bonne quantité d’option de magie. Ils sont bien positionnés en diplomatie avec de nombreuses d’option de négociation.
Vous pourrez aussi débloquer des unités spéciales intéressantes tel que le griffon volant pour le seigneur commandant.

TotalWar_FactionComtesVampires-620x357 Test - Total War Warhammer
Faction des comtes Vampires
TotalWar_FactionEmpire-620x357 Test - Total War Warhammer
Faction de l’empire
TotalWar_FactionNain-620x357 Test - Total War Warhammer
Faction des Nains
TotalWar_FactionPeauxVertes-620x357 Test - Total War Warhammer
Faction des peaux vertes

En contradiction les comptes vampires dépendent fortement de la magie noir et n’ont pas d’unité de distance mais sont capable de ressusciter des armées de morts-vivants pour se battre pour eux.

De même les peaux vertes n’ont pas les capacités de négocier avec les autres races mais ils bénéficient du pillage des autres provinces, recevant des récompenses de combat pour leur victoire.

Enfin, les Nains se focalisent grandement sur la diplomatie et la négociation pour atteindre la victoire. Ils emploient des tactiques défensives dans les combats et peuvent utiliser une série de tunnels souterrains pour se déplacer rapidement pour contourner des obstacles de terrain, ou des armées d’ennemies.

Toutes ces différences dans les factions donnent une vision sur la façon de jouer pour chaque race, apportant ainsi une grande diversité dans le jeu. Avec des quêtes différentes pour chaque faction, vous devez connaître les subtilités de chaque faction pour arriver à la victoire.

3/ Le Gameplay

La campagne de Warhammer est divisé entre deux mode de jeu.

Le premier mode est la carte de la campagne donnant un aperçu stratégique tour par tour à la manière de ‘Civilization’ dans laquelle on effectue nos choix stratégiques. Il permet de gérer, développer et améliorer les colonies, de recruter et de déplacer les armées, de développer les technologies, de signer des accords commerciaux, de conclure une diplomatie et de déclarer la guerre. En bref, c’est à partir de cette carte qu’on accède aux différents menus pour la gestion de la campagne et pour voir les quêtes principaux et secondaires à compléter afin de gagner des ressources, de l’expérience ou des récompenses (armes, armures, sorts mortels).
Le visuelle de la carte est superbe, c’est une modélisation 3D du vieux monde, le monde de Warhammer s’étendant depuis la forêt verdoyant de l’empire à l’ouest jusqu’aux terres désolées, escarpées et arides de l’est.

Le deuxième mode est système de combat temps réelle. Les batailles sont palpitant, excitant et assez difficile à gérer. Sur le champ de bataille, il y aura des centaines de combattant éparpillés soutenu par des unités spéciales tel que les tanks à vapeur ou des trolls imposants mais aussi des unités magiques volantes (gyrocoptère nain, le griffon de l’empire) apportant du dynamisme au combat.
Pour gagner les combats, il faut connaître les forces et les faiblesses des unités. En effet les archers ne disposent pas de beaucoup de bouclier et doit rester en retrait, les lanciers sont très efficace pour arrêter la cavalerie. De plus, l’IA est très réactif et arrive très bien à contrer votre stratégie de guerre. Le déroulement d’une bataille est faite en plusieurs phases :
– une vision globale de l’ensemble des unités (les votre et celle de l’ennemi) et du terrain

TotalWar_VisionGlobale Test - Total War Warhammer

– le placement des unités en une formation stratégique en cachant certaines unités dans la forêt

TotalWar_Formation Test - Total War Warhammer

– la bataille en temps réelle

– la fin de bataille où il faut capturer des prisonniers après une victoire ou prendre la fuite après une défaite.
Ce jeu est assez difficile à maîtriser pour un joueur débutant. Malgré les conseils prodigués durant la campagne et l’aide accessible à tout moment avec la touche F1, j’ai pas mal cherché à comprendre l’interface du jeu et de savoir quelle stratégie à mettre en place pour atteindre la victoire. L’aide est très complet même trop car on l’impression d’être surchargé d’information. Il m’a fallu un temps d’adaptation pour ne pas être perdu dans le jeu.

4/ Graphisme et sons

La carte est une superbe modélisation et très détaillée du vieux monde. Vous pourrez même apercevoir sur la carte les salles Naines sacrées de Karaz-a-Karak et la montagne de feu du ‘Black Crag’.

TotalWar_BlackCrag-620x357 Test - Total War Warhammer
Black Crag
TotalWar_Karaz_A_Karaz-620x357 Test - Total War Warhammer
Karaz A Karaz
TotalWar_Explosion-620x352 Test - Total War Warhammer
TotalWar_Griffon-620x352 Test - Total War Warhammer
TotalWar_Tank-620x352 Test - Total War Warhammer
TotalWar_TankGiantGriffon-620x352 Test - Total War Warhammer

5/ Conclusion

La combination Total War et Warhammer va très bien ensemble et donne un résultat très intéressant.

Chaque faction est différente de l’un de l’autre avec ses propres unités, ses propres seigneurs et ses propres arbres d’évolutions et ses propres spécificités (corruption vampirique, livre de rancunes) pour une plus grande variété de jeu.

Le jeu est assez difficile à appréhender pour un joueur débutant qui sera un peu perdu au début. Il faudra un temps d’adaptation pour comprendre l’interface et saisir la stratégie du jeu.

J’ai aimé dans Total War Warhammer :
  • Gameplay différente pour chaque faction
  • Bande sonore
  • Bataille captivante
J’ai moins aimé dans Total War Warhammer :
  • Difficile a appréhender pour les nouveaux joueurs
  • Pas de doublure en français dans certaines parties du jeu
  • Seulement que 4 factions

Cet article a été lu (12) fois

Total War Warhammer est la dernière itération de la série Total War basée sur l'univers de Warhammer, le jeu de plateau Warhammer créé par Games Workshop. Il reprend le même système de jeu de la série Total War, qui sont des jeux vidéo de stratégie tour par tour et de tactique en temps réel développés par Creative Assembly et publiés par Sega. La série total war avait l'habitude de se baser sur des époques historiques mais cette fois, elle sort du sentier battu pour rentrer dans un univers fantaisiste pour le plus grand bonheur des fans de JRR Tolkien, Michael… Test – Total War Warhammer Test – Total War Warhammer 2016-05-30 hoebus

Total War : Warhammer

Note globale
81

Chaque faction est différente de l'un de l'autre avec ses propres unités, ses propres seigneurs et ses propres arbres d'évolutions et ses propres spécificités (corruption vampirique, livre de rancunes) pour une plus grande variété de jeu. Le jeu est assez difficile à appréhender pour un joueur débutant qui sera un peu perdu au début. Il faudra un temps d'adaptation pour comprendre l'interface et saisir la stratégie du jeu.

Acheter User Rating: Be the first one !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gamesngeeks 3944 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte