Magazine France

Un sommet de vacuité idéologique libérale ordinaire

Publié le 31 mai 2016 par Gédécé @lesechogaucho

« aboli bibelot d’inanité sonore idéologique »

je laisse à votre sagacité personnelle tout comme à votre appréciation, dont il convient de ne surtout pas douter à priori en vertu de je ne sais quel complexe d’infériorité intellectuelle déplacée  (« ce qui se conçoit bien s’énonce clairement« ) la lecture de ce qui suit. Ahurissant de vacuité idéologique, en effet. Je rêve de tenir le scripteur de ce moment d’enfumage aussi admirable qu’inédit face à moi  un seul et court instant…

Capture
source

La fabrique du consentement en d’habiles détours sous les atours d’un concept particulièrement creux, c’est maintenant.  A moins que l’auteur ne se soit inspiré lui-aussi des célèbres travaux du philosophe Botul. C’est à ça qu’on les reconnait, les libéraux : leur volonté de donner l’ illusion d’une grande profondeur pour habiller le vide intersidéral affligeant de leur non-pensée, qui n’est que croyance, une doxa, et par la volonté de ses adeptes, une secte qui pense dominer le monde. Eux seuls ne savent  ni ne voient qu’ils sont au bord du grand vertige… Vestiges d’un monde dépassé. Mais bien sûr, il suffira comme à leur méprisable ordinaire  de riposter que le con, c’est moi. Sourire…

Merci en tous cas à celui sans qui je n’aurais pas autant ri, ni ne me serais si bien amusé :  Nicolas Vanderbiest sur twitter, dont je tiens à saluer la vigilance…

Nota bene : je comprends mieux (rires) :

Capture


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte