Magazine Culture

Un café ou un moka ?

Publié le 31 mai 2016 par Jacquesmercier @JacquesMercier

On parle beaucoup de la Belgique consommatrice de café. Café ou moka ?

On sait que le mot  » moka  » nous vient d’Arabie. « Muha » est le nom du port du Yémen, sur la mer Rouge, d’où on embarquait le café d’Arabie, en particulier d’Abyssinie.

Le mot a été associé au café (écrit avec deux « f »), car il vient de Venise où au début du XVIIIe siècle, on disait le « caffé de Moka ». Si le premier débit de café s’ouvre bien à Venise en 1645, à Londres en 1652 et à Paris en 1672 (« La maison Caova », fondée par l’Arménien Pascal), c’est en 1686 que Francesco Procopio dei Coltelli, un Sicilien, ouvre la première maison qui prend le nom de « café » : le « Café Procope » qui existe toujours.

A la fin du XVIIIe, le mot est devenu « moka ». Le café est donc la boisson obtenue par infusion des grains de café torréfiés et moulus.

Dans son « Voyage en Orient », Gérard de Nerval note : « Une de ces petites tasses pleines d’un moka brûlant que l’on tient dans une sorte de coquetier doré pour ne pas se brûler les doigts. »

L’utilisation du mot moka ou café semble suivre les modes. Il me souvient que cela faisait « plus joli » lorsque c’était écrit « moka » à la fin du menu calligraphié de Grande communion ou de mariage ! Cette citation de ce baroudeur de Francis Carco semble aller dans ce sens : « Je suivais Guillaume et Gremnitz au café Mauguin où nous savourions un « moka » sur le vieux comptoir d’acajou qui occupait le pourtour de la salle. » (Nostalgie de Paris).

C’est peut-être également lié au passé : comme le moulin à moudre le café, qui fut ensuite électrique, l’emballage sous vide, la chaussette, et jusqu’aux machines individuelles avec petites doses pré-emballées d’aujourd’hui et au Nespresso.

Moka est une appellation d’une qualité de café chez la plupart des fabricants. Les Belges consomment en moyenne par an 6 kilos de café, soit l’équivalent de la récolte de six caféiers, puisque chaque arbuste produit 2,5 kg de cerises ; ce qui donne 1 kilo de grains de café torréfié !

hot  coffee - caffe fumante



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Commerce équitable et certification du café

    Commerce équitable certification café

    Le Symbole des petits producteursBoire son café équitablementDans l’atelier d’un torréfacteur de Montréal, des sacs de café sont entreposés avec y figurant... Lire la suite

    Par  Raymondviger
    HUMEUR, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Maison Simons, retour du Café graffiti

    Maison Simons, retour Café graffiti

    Les vitrines de la Maison Simons 2016Le street art toujours à l’honneurRaymond Viger Dossiers Graffiti, MuralesLes vitrines de la Maison Simons arborent déjà... Lire la suite

    Par  Raymondviger
    HUMEUR, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Marathon men

    Excusez-moi, je suis un peu essoufflée ! Je viens de traverser une ville où tout le monde courait... Je ne peux pas vous dire laquelle... Je l'ai traversée en... Lire la suite

    Par  Le Journal De Personne
    CULTURE, HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Si j’étais musulmane

    C'est un sujet lumineux à ravir Plutôt qu'un obscur objet de désir... Vous vous dîtes mais pourquoi se voile-t-elle ? Pourquoi ne se dévoile-t-elle pas ? Parce... Lire la suite

    Par  Le Journal De Personne
    CULTURE, HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Si j’étais arabe

    Si j'étais arabe, Je dirais que la vérité ne peut être rendue publique. Elle est pudique. De là à déclarer que toute publicité est mensongère, il n'y a qu'un... Lire la suite

    Par  Le Journal De Personne
    CULTURE, HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Rouge à l’œuvre

    "Je cherche l'erreur, je cherche l'erreur" Pourquoi la cherches-tu ? Dit l'un Qu'est-ce qu'elle a encore fait ? Dit l'autre. Tu ne la chercherais pas, si tu ne... Lire la suite

    Par  Le Journal De Personne
    CULTURE, HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • fausse alerte attentat Paris : #Ulcan responsable mais pas coupable ? Si....

    fausse alerte attentat Paris #Ulcan responsable mais coupable #swatting

    Une pratique par laquelle Ulcan s’est si brillamment illustré… avec à la clé de ce qui pour lui n’est qu’un jeu, un mort. Beau résultat…. Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Jacquesmercier 29474 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte