Magazine Assurances

Selon un constructeur allemand, l’avenir appartient à la voiture électrique

Publié le 17 juin 2008 par Aurélia Denoual

Face aux normes de plus en plus restrictives d’émission de dioxyde de carbone, mais aussi à cause de la flambée des prix du pétrole, les constructeurs automobiles sont lancés dans une course aux voitures propres, justifiée d’une part par de nouvelles mesures de taxation en Allemagne, qui risque de faire tache d’huile dans l’Union européenne et de la diminution, déjà visible de la circulation.


En effet, les voitures neuves mises en circulation en Allemagne à partir de 2010, où il existe un impôt annuel, seront taxées en fonction de leurs émissions de CO2 et non plus de la cylindrée de leur moteur, selon une information donnée à l’issue d’une réunion entre hauts dirigeants de la coalition au pouvoir.


En attendant la sortie de voitures électriques performantes, un important constructeur allemand, connu pour ses petites et moyennes voitures, ne renonce pas, pour le moment aux moteurs à essence ou diesel, mais s’efforce de ramener la consommation de son modèle de base de 4,3 litres au cent, entre 3 et 4 litres.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte