Magazine Culture

Critiques Séries : Wayward Pines. Saison 2. Episode 4.

Publié le 17 juin 2016 par Delromainzika @cabreakingnews

Wayward Pines // Saison 2. Episode 4. Exit Strategy.


S’il y a bien quelque chose à quoi les gens de Wayward Pines pensent différemment c’est bien l’espoir. Certains ont de l’espoir, d’autres pas du tout. Le Groupe A a échoué à cause de leur incapacité à psychologiquement faire avec le monde dans lequel ils vivent désormais (ou plutôt le monde que Pilcher a décrit, et ce même si l’on n’a aucune preuve du contraire). Le Groupe B avait été gardé dans l’ignorance du monde extérieur, les membres ont alors commencé à suspecter quelque chose se tramait et qu’ils faisaient partie d’une expérimentation ou une prison du XXIème siècle. Ils avaient dans l’espoir de s’échapper avant de se rendre compte de ce qui se passe. Et maintenant c’est au tout de la Première Génération de prendre le contrôle de Wayward Pines, en sachant très bien ce qu’il y a à l’extérieur et transformant alors cette petite ville paisible en base militaire dirigée comme une dictature. Comme CJ l’explique à Theo, la ville n’a pas besoin de beaucoup plus de ressources de nourriture si la ville ne s’agrandit pas. En allant au delà des murs, CJ et les autres démontrent aux autres qu’il y a du potentiel pour quelque chose de plus. Cela suggère qu’ils ne vont pas avoir à vivre sous garde armée toute leur vie, incapable de faire leurs propres choix et vivre leurs propres vies. Tout cela laisse l’occasion également d’espère pouvoir vivre loin de Jason et de ce cauchemar autoritaire dans lequel Wayward Pines est plongé.

Comme CJ le dit si bien, « A travers nous, ils peuvent espérer ». Et je crois que tout cet épisode est construit autour de la notion d’espoir. Il cherche quelque chose d’autre sans savoir réellement ce que cela pourrait être. Dijmon Hounsou fait du très bon boulot à donner de la personnalité à son personnage. Ensuite, la plupart du temps, cet épisode tente de faire beaucoup de choses avec si peu entre les mains, créant de la tension en dehors des intrigues. Si le réalisateur parvient à faire quelque chose d’assez sympathique dans son ensemble, j’aurais tout de même apprécié que l’épisode soit aussi fascinant que la première saison de Wayward Pines a pu l’être en son temps. Accessoirement, le script manque donc de personnalité et les personnages souffrent un peu de tout cela, à mon grand regret. La désillusion ici est de tenter de nous faire croire que finalement Wayward Pines peut encore faire d’autres choses, sans savoir réellement ce que Wayward Pines doit devenir. Le retour d’Hassler dans cet épisode est lui aussi important mais les résultats sont tout de même très différents. C’est mitigé, pas assez brillant ou passionnant. Il manque un petit quelque chose en somme. Du point de vue de Ben, on ne sait toujours pas si ce dernier est encore en vie ou bien mort.

Je ne sais pas si j’ai réellement envie de le savoir. La série donnait des réponses directement l’an dernier, sans prendre de gants et savait donc surprendre le téléspectateur. Désormais, elle prend son temps et tourne autour du pot plutôt que de filer droit. C’est dommage car c’est justement là que Wayward Pines vient de casser plus ou moins le lien qu’il y avait entre elle et les téléspectateurs. Il y a donc des mystères bien plus intéressants à explorer qui impliquent les membres de Wayward Pines et pas les Abies. Rebecca et Megan par exemple. Mais au delà de ça, la série a encore un peu de mal à s’engager et c’est vraiment dommage.

Note : 5.5/10. En bref, l’épisode m’évitait mieux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17960 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte