Magazine Politique

Préface au catalogue de l'exposition

Publié le 17 juin 2016 par Jean-Philippe Huelin
Préface au catalogue de l'expositionKlemczynski, le Jura et Lons-le-Saunier, une fidélité par-delà le temps
« Je fais un peu corps avec ce pays qui est le mien. Et j’avoue que j’ai un choc dans le Jura, parce que le Jura est très varié. » Ce sont les propres mots de Pierre Klemczynski lors d’un de ses nombreux passages dans le Jura. Ce peintre né à Saint-Claude et qui habita quelques années à Saint-Didier puis à Courlans a conservé avec notre ville un lien de fidélité jamais démenti, tout au long d’une carrière qui le mena pourtant bien loin de notre cher Jura. Toutefois, chaque année, de 1949 à 1986, sans désemparer, il expose ses toiles ici, à Lons-le-Saunier. C’est pourquoi nous retrouvons souvent avec émotion ses œuvres chez de nombreux Lédoniens tout comme à l’hôtel des ventes dont il est rarement absent. Le lien est là, chez nous, devant nous et malgré son décès en 1991, il reste parmi nous avec sa vision du monde.
S’il peint le Jura, riche de sa variété de paysages, il voyage, il déménage et revient avec ses ailleurs : Paris et sa banlieue, les bords de mer normands… Il nourrit chaque année un rêve d’horizons lointains qui illumine chacune de ses expositions. Et derrière l’apparent dépouillement de ses paysages, où l’absence de présence humaine apporte une certaine mélancolie, on découvre en les regardant mieux l’immense et intense travail du peintre sur chaque toile. Le monde sembl e vide mais que de travail faut-il pourtant à l’artiste pour le faire naître !
Près de vingt-sept ans après sa dernière rétrospective qui eu lieu au château de Bousselange en Côte d’Or, il faut féliciter chaleureusement la direction du musée de Lons-le-Saunier pour cette proposition d’exposition ainsi que la commissaire de l’exposition qui a su, une fois de plus, tirer le meilleur parti scientifique et muséographique de l’œuvre de Pierre Klemczynski. La Ville de Lons-le-Saunier peut être fière du travail accompli au quotidien par le personnel des musées de Lons-le-Saunier et je sais cette confiance partagée puisque d’heureux propriétaires d’œuvres de Pierre Klemczynski envisagent de faire don de certaines d’entre elles au musée. Je les en remercie par avance. Parmi toutes les autres pépites que nous possédons déjà, ces œuvres prendront place, nous y travaillons ardemment, dans le futur grand musée de notre ville.
Aujourd’hui, le musée de Lons-le-Saunier rend hommage à Pierre Klemczynski et ce n’est que justice car lui-même a beaucoup donné à notre cité. Entre « Klem » et Lons, c’est une belle histoire d’amour, longue et sans cesse renouvelée. Cette exposition et ce catalogue en sont une nouvelle preuve.
Jacques Pélissard, député-maire de Lons-le-Saunier 
Jean-Philippe Huelin, maire-adjoint chargé des politiques culturelles
Le catalogue est disponible au musée de Lons-le-Saunier, place Philibert de Chalon, au prix de 19 euros.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Philippe Huelin 351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines