Magazine Médias

EUROPE > Vaste coup de filet antiterroriste en Belgique

Publié le 18 juin 2016 par Fab @fabrice_gil
Douze personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre d'un coup de filet antiterroriste conduit en Belgique cette nuit. Une télévision belge évoque des menaces sur "des événements liés au match Belgique-Irlande".

EUROPE alt= Vaste coup de filet antiterroriste en Belgique" /> Vaste coup de filet antiterroriste en Belgique" border="0" title="EUROPE > Vaste coup de filet antiterroriste en Belgique" />

©AFP


Douze individus soupçonnés de préparer une attaque ont été arrêtés cette nuit par les autorités belges, a annoncé le parquet fédéral, confirmant une information de la Radio-télévision belge francophone (RTBF). Ces perquisitions se sont déroulées "sans incident", mais "ni arme ni explosif" n'ont été jusqu'à présent découverts, a précisé le parquet fédéral dans un communiqué. Les Diables rouges ciblés ?Les personnes gardées à vue sont soupçonnées de faire partie d’une cellule qui avait la volonté et les moyens de commettre un attentat. "Les éléments recueillis dans le cadre de l’instruction nécessitaient d’intervenir immédiatement", précise le parquet. La RTBF ajoute que les opérations antiterroristes -arrestations et perquisitions- se sont déroulées en majorité dans la région de Bruxelles, mais également en Flandres et en Wallonie. Une quarantaine de lieux et 152 boxes de garage ont été perquisitionnés. "En ce qui concerne les objets emportés et l'identité des personnes arrêtées, nous ne pouvons pas donner plus d'information à l'heure actuelle", a ajouté le parquet, en expliquant que "l'instruction se poursuit". Selon la chaîne privée flamande VTM, la menace pesait sur des événements liés au match que la Belgique doit livrer ce jour à 15h contre l'Irlande dans le cadre de l'Euro-2016.Le Conseil belge de sécurité réuniEn milieu de semaine, les renseignements belges avaient fait état d'"action imminente" de combattants de Daesh en France et en Belgique. Une note précise que "des combattants auraient quitté la Syrie il y a environ une semaine et demie afin de rejoindre l’Europe via la Turquie et la Grèce, en bateau, sans passeport. Ces personnes se sépareraient en deux groupes, l’un pour la Belgique, l’autre pour la France, afin d’aller commettre des attentats par groupe de deux. Toujours selon les renseignements recueillis, ces personnes seraient déjà en possession de l’armement nécessaire et leur action serait imminente." À la suite des perquisitions, le Conseil national de sécurité s’est réuni à 12h au cabinet du Premier ministre Charles Michel. Présidé par le Premier ministre, ce conseil est composé de ministres ayant dans leurs attributions la Justice, la Défense, l'Intérieur et les Affaires étrangères. FG

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines