Magazine Politique

Un nouveau scandale en équipe de France !

Publié le 18 juin 2016 par Falconhill
J'ai beaucoup ri. Topito reste toujours aussi excellent. Un nouveau scandale en équipe de France !
Sinon plus sérieusement, la polémique Paul Pogba et son bras d'honneur (non assumé, c'est une sarabande il parait) ne m'amuse pas plus que ça. On a le droit de critiquer Paul Pogba, qui a fait un mauvais premier match en équipe de France, et qui d'une manière générale s'est auto-proclamé "star" alors qu'il n'a encore rien prouvé. C'est bien joli de vouloir se distinguer du collectif avec des vêtements kakous et des coiffures qui la pètent, et de clamer à longueur d'interview qu'on veut être le meilleur joueur du monde et Ballon d'Or. Mais quand on n'a rien prouvé (quelconque au mondial 2014, et pas plus sur le reste en équipe de France), l'humilité reste bonne conseillère.
En tous cas, meilleure conseillère qu'un Nicolas Anelka qui aurait mérité de rester dans ce silence et l'oubli. Cet homme qui a été une honte pour le maillot de l'équipe de France s'est exprimé sur l'affaire Pogba, en estimant sans honte que "quand on aime quelqu'un, on cache ses défauts". C'est délirant... En 2010, c'est bien que l'équipe n'ait pas "caché les défauts" de Nicolas Anelka, et ait révélé ses insultes. C'est bien que les caméras de Premier League n'aient pas caché que Nicolas Anelka aime les quenelles. C'est important que l'ensemble des médias n'aient pas caché la mentalité minable de ce joueur, qui a été une salissure sur le maillot bleu de l'équipe de France.
Paul Pogba est jeune. Un peu moins de bling-bling, un peu plus se fondre dans le collectif. Suivre davantage la voix de l'humilité que celle des racailles football club fan de Booba et des quenelles. Paul Pogba peut être un grand joueur, ce qu'il n'est pas encore. Mais qu'il suive d'autres conseils que ceux d'un Nicolas Anelka...
Quant à Beinsport, je viens d'envoyer ma demande de désabonnement. Je n'étais déjà pas fan de la ligne éditoriale très "le football français est une fête", une vision positive de la Ligue 1 qui enlève tout esprit critique. J'étais également triste du départ de Eric Di Méco, qui est pour moi le meilleurs consultant foot du PAF. Mais une chaîne qui cache une information sciemment, pour "ne pas nuire" à on ne sait quels intérêts, c'est malhonnête.  Comment faire confiance à l'information délivrée par BeinSport maintenant, si on la sait filtrée pour on ne sait quelle complaisance ? Heureusement, là encore, que l'Equipe n'a pas caché l'information en 2010... 
Sinon l'Euro est quand même sympa pour l'instant. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines