Magazine Conso

Ces hommes qui se prenaient pour un dieu

Publié le 19 juin 2016 par Lheureuseimparfaite @LImparfaite

J'appelle ça le "complexe de Dieu" dans ma petite nomenclature perso. Ça n'a rien de très scientifique, je ne me réfère ici à aucun terme de psychanalyse. Il s'agit juste de l'expression qui me vient immédiatement lorsque je pense à ces hommes qui s'imaginent tout-puissants et totalement au-dessus des lois, des lois physiques et de la nature, comme des lois humaines.

Je suis sûre que vous en avez au moins un spécimen dans votre entourage propre.

Il s'imagine super fort, invincible. C'est bien simple au volant il se prend pour un pilote hors pair et ne respecte aucune règle. Les règles ce n'est pas pour lui. Il est tellement habile, tellement malin. Il anticipe tout. Même le gamin qui peut surgir à n'importe quel moment. Même la petite mamie qui déboîte à l'improviste. Même la couche de glace planquée sous la neige. C'est sûr, lui, il n'aura jamais d'accident. Il ne sera jamais un de ces paralytiques en fauteuil roulant, il ne sera jamais un légume muré dans son silence sur son lit d'hôpital, il n'enverra jamais aucun enfant dans la tombe.

Il est tellement fort et plein de vie qu'il peut se permettre tous les excès. Il peut boire tous les alcools de la terre,fumer toutes les drogues et partir dans tous les délires. Il est tellement fort, il n'est absolument pas dépendant. Il peut s'arrêter quand il veut. De toutes façons cela n'a aucune incidence (négative) sur sa vie sociale. Il rencontre des gens tellement merveilleux depuis qu'il sort la nuit. Et aucun risque pour qu'il perde pied. Non, lui, il garde le contrôle. Il garde son travail, s'entend toujours aussi bien avec ses amis et jamais il ne lèvera la main sur vous parce qu'il a un petit verre de trop dans le nez. Non, lui c'est un mec bien.

Et puis, la vie c'est aussi la bouffe. Ah, cette bouffe. Dieu quel régal, pourquoi s'en priver ? De toutes façons, avec tout ce qu'il se dépense il a bien le droit de se taper tous les Mc Machins, les kebabs, et les tartiflettes qu'il veut. Et puis, une bonne viande ça s'accompagne toujours d'une bonne bouteille. Et puis, faudrait pas oublier l'apéro et le digestif. Au fait, t'aurais pas une petite clope aussi. Histoire de vraiment passer une bonne soirée. Ils nous font tellement ch*** tous ses emmerdeurs de non-fumeurs, tous ces pisse-froid qui ne s'amusent pas !

Ces hommes qui se prenaient pour un dieu

Et puis un jour c'est le réveil. La chute brutale. tout d'un coup il leur faut ouvrir les yeux. Accepter la réalité. Payer pour tous ces excès. Réaliser enfin leur humanité. Réaliser qu'ils ne sont pas Dieu. Pas tout puissants. Apprendre l'humilité...

Quoi que se remettre en question n'est pas à la portée de tous. Certains choisiront de garder leurs œillères. Continueront à se mentir, à prétendre en leur invincibilité.

Et c'est à nous de faire avec. À nous, encore et toujours, de composer, de nous adapter. À nous aussi de soigner, de penser les blessures.

Ces hommes qui se prenaient pour un dieu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lheureuseimparfaite 2252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines