Magazine Cinéma

[critique] (4/10) JAMAIS ENTRE AMIS par Giannus le cactus

Par Christian Papia @ChristianPAPIA

446711

Synopsis : Jake et Lainey ont perdu ensemble leur virginité sur un coup de tête à l'université. Quand ils se recroisent 12 ans plus tard à New York, ils réalisent tous les deux qu'ils sont devenus des champions de l’infidélité. Prêts à tout pour trouver des solutions à leur problème, ils s'engagent dans une relation platonique sans tabous afin de s'entraider dans leur quête du véritable amour.

Voulant casser avec les comédies romantiques habituelles, Jamais entre amis tente de jouer la carte de la psychologie sexuelle. L’idée de transgresser les frontières du politiquement correct aurait pu être payante. Malheureusement, toutes les bonnes intentions ne se concrétisent pas en réussite. La preuve ici. À vrai dire, la direction choisie nous offre au final un film tristement vulgaire, fade et outrageusement ennuyeux.

010830

Copyright La Belle Company

Certaines répliques font sourire, même peut-être une ou deux réussiront à arracher jusqu'à un rire franc. Certaines situations cocasses, déjà vu ailleurs certes, sont divertissantes ou d’autres fois,pour être tout à fait honnête, le long-métrage réussi à nous étonner. Malheureusement ces quelques moments de bonheur, qui sont sans aucun doute le fruit du sens comique de Jason Sudeikis l’acteur principale, ne suffisent pas à effacer le sentiment le plus marquant de la projection, l’ennui. C’est très simple, parler de sexe n’est pas chose offerte à tous et Jamais entre amis manque cruellement de subtilité. Le pire, ce que le choix est délibéré et assumé. Des trentenaires à la sexualité débridée bien sûr que ça existe et à  New York plus qu’ailleurs ils n’y ont rien d’étonnant. Mais la caricature va trop loin.

229609

Copyright La Belle Company

Malheureusement à vouloir être original, dans cette façon de traiter l’amitié, l’amour et le sexe le réalisateur Leslye Headland en a oublié l'ingrédient indispensable dans ce genre de récit, la sincérité. À aucun moment on ne peut croire à cette histoire, à l'attitude des personnages et de leurs ressentis. Il y a le sexe et tout ce qui tourne autour avec son traitement caricatural. Mais aussi des séquences qui se voudraient tendre, amoureuse et romantique. Mais comme le traitement général du long-métrage est décousu, on ne peut plus être touché par ce que nous raconte Jamais entre amis. Au final on a l'impression de regarder une suite de gags entrecoupés de moments mièvres sans aucun fil conducteur scénaristique. Dommage.

JAMAIS ENTRE AMIS Bande Annonce (Sexe -Comédie - 2015)

GIANNUS LE CACTUS.

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christian Papia 13465 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine