Magazine Santé

OBÉSITÉ: Vider 30% de son estomac après chaque repas? – FDA

Publié le 20 juin 2016 par Santelog @santelog

OBÉSITÉ: Vider 30% de son estomac après chaque repas? – FDAL’obésité devient une telle menace pour la Santé publique, que tous les moyens possibles sont envisagés pour y faire face. Vider son estomac après un repas, peut paraître ainsi, face à la question de la sécurité alimentaire dans le monde, un procédé très discutable. Pourtant, un tel dispositif existe, il s’appelle AspireAssist et vient d’être autorisé par l’Agence américaine, Food and Drug Administration (FDA) : tel un robinet, branché sur l’estomac, le dispositif permet de vider 30% de son contenu et, au final, de perdre jusqu’à 20 kilos par an. Son utilisation n’est évidemment pas adaptée à la gestion de certains troubles du comportement alimentaire (hyperphagie, boulimie) et réservée aux cas d’obésité morbide. Mais attention, l’installation du dispositif est chirurgicale, l’orifice affleure la peau de l’abdomen et la surveillance du patient est essentielle, en particulier pour raccourcir le drain au fur et à mesure de l’amaigrissement.

OBÉSITÉ: Vider 30% de son estomac après chaque repas? – FDA
Un essai clinique mené sur 111 patients traités par AspireAssist combiné à un programme d’éducation sur le mode de vie vs 60 patients témoins qui n’ont suivi que le programme, montre qu’à 1 an, AspireAssist permet une perte de poids de 12% du poids corporel vs 3,6% chez les témoins. Ces patients traités par AspireAssist semblent également connaître de améliorations dans les marqueurs de diabète et d’hypertension. Bien évidemment, il existe quelques indications et contre-indications : le dispositif AspireAssist, prévu pour une longue durée, ne doit pas être utilisé chez les patients souffrant de troubles de l’alimentation ou en cas de surpoids modéré. Il est réservé aux personnes à IMC de 35 à 55, ayant échoué à perdre du poids par des thérapies de perte de poids non-chirurgicales.

AspireAssist finalement permet d’assurer, bien qu’a posteriori, un contrôle efficace de l’apport calorique, son avantage, tel que décrit du point de vue du patient, étant qu’il ne modifie en rien ses habitudes alimentaires… 20 à 30 minutes après le repas, le patient fixe le tube d’évacuation du dispositif et draine le contenu de son estomac. Le patient peut ainsi éliminer environ 30% des calories consommées. Cependant, une surveillance étroite et régulière est nécessaire -ne serait-ce que pour raccourcir le tube au fur et à mesure de la perte poids et de tour de taille- et il est également recommandé que les patients reçoivent en complément du dispositif, une éducation de mode de vie pour développer de meilleures habitudes alimentaires et pour parvenir à réduire d’eux-mêmes leur apport calorique. Enfin, le dispositif s’arrête de lui-même au bout de 115 cycles, soit 5 à 6 semaines de traitement pour contraindre les patients à consulter régulièrement.

AspireAssist n’est pas un dispositif anodin : le tube d’évacuation ou drain placé sous endoscopie par des chirurgiens dans l’estomac du patient nécessite une incision dans l’abdomen. Une soupape d’orifice en forme de disque dépasse à l’extérieur du corps, au niveau de l’abdomen.

Développé par Aspire Bariatrics (Pennsylvanie), AspireAssist vient rejoindre les innovations non-médicamenteuses pour lutter contre l’obésité. On pense à la pilule Obalon, par exemple, la pilule qui se gonfle, à l’intérieur de l’estomac, en ballon gastrique, apportant un effet comparable à un gastric bypass.

Source:FDA June 14, 2016 FDA approves AspireAssist obesity device

OBÉSITÉ: Vider 30% de son estomac après chaque repas? – FDA
Accéder aux dossiers

Obésité de l’enfant (1/6)

Troubles du comportement alimentaire

Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine