Magazine Société

Les plantes compagnes

Publié le 20 juin 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Grâce aux observations et à la pratique des scientifiques et des passionnés, certaines associations entre plantes ont été décrites. Elles sont de deux types: des plantes qui éloignent les prédateurs ou les maladies et des plantes qui servent d'appâts aux nuisibles.

Qui planter à côté de quel légume?

Par exemple l'aubergine se plaira avec le haricot, tandis que la tomate se plaira avec le persil, le basilic l’œillet d'Inde et le souci. Le concombre avec la pomme de terre. Pour retrouver une liste parmi d'autres existantes, cliquez ici.

Les plantes aromatiques dans leur grande majorité: thym, basilic, sauge, menthe, santoline, mélisse, marjolaine (ou origan), lavande, aneth, romarin, rue... protègent tout type de culture, toutefois l'absinthe et le fenouil peuvent inhiber la croissance des plants donc il faudra les planter à une certaine distance des cultures. La capucine servira d'appât aux pucerons.

En outre, l'association de fleurs avec des légumes possèdent aussi la vertu d'attirer les insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons) qui favorisent la fructification des légumes et des fleurs.

En ce qui concerne les plus gros prédateurs comme les taupes, il est recommandé d'implanter des espèces dont les racines contiennent des composés toxiques et/ou volatils qui indisposent ces animaux et les éloignent du potager, comme l'Euphorbe épurge Euphorbia lathyris et la Couronne impériale Fritillaria imperialis.

La phytosociologie est la science qui étudie, définit et classe les communautés végétales spontanées selon certains critères. C'est une discipline écologique, botanique et géographique à part entière.

Le compagnonnage végétal quant à lui, est une technique horticole issue des premières "observations phytosociologiques" puisqu'elle s'appuie sur les liens fonctionnels et mutuellement bénéfiques de certaines espèces végétales. La recherche d'alternatives aux pesticides chimiques remet au goût du jour ces notions.

Les plantes interagissent entre elles, et selon Pierre Lieuthagi auraient influencé les hommes dans leur évolution, à découvrir dans son livre réédité récemment La plante compagne aux éditions Actes Sud.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine