Magazine Médias

CULTURE > "La musique plus forte que…"

Publié le 20 juin 2016 par Fab @fabrice_gil
35ème anniversaire de la Fête de la Musique… et pas une ride ! Une nouvelle fois, l’événement porte haut les valeurs de partage, de rassemblement et d’unité en France. Cette année, le Ministère de la Culture et de la Communication a choisi de placer la Fête sous le thème "La Musique plus forte que…" tout ce qui pourrait nous diviser.
CULTURE musique plus forte que…Depuis les origines, depuis 1982, le succès de la Fête de la musique ne se dément pas. L'année dernière, pas moins de 17 000 concerts ont réuni 10 millions de personnes autour de la musique en France. L’ampleur des réjouissances était tel que 120 pays et 700 villes dans le monde l’ont célébrée, transformant ainsi l’évènement en une manifestation musicale internationale emblématique. Pour sa 35ème édition, la nuit prochaine du solstice d’été va investir rues et bars de France mais aussi cette grande nation qu’est internet ; Lieu de création et d’échanges, dépassant toutes les frontières, s’appuyant sur les divers usages liés au numérique. "Chaque année, à l’occasion du solstice d’été, la musique résonne dans toutes les rues de France et du monde comme un hymne au partage et au rassemblement de tous, explique Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication. La Fête de la Musique est une grande fête universelle ouverte à tous, aux musiciens professionnels mais surtout aux amateurs, aux scènes organisées comme improvisées, à tous les genres musicaux, à tous les publics. Cette année la Fête de la Musique est un manifeste pour le dépassement de nos peurs, la lutte contre la division, parce que la « musique est plus forte » que ceux qui voudraient la faire taire".Combo, à l’afficheRenouant avec la commande artistique déjà mise en œuvre pour la manifestation de 1996 avec Robert Combas et un an plus tard avec Hervé Di Rosa, Audrey Azoulay a confié la création de l’affiche de cette 35ème édition à un artiste, Combo. L’homme surnommé Culture Kidnapper s’approprie et détourne les symboles de la pop culture. Les créations de l’homme engagé -Vénus de Clichy ou Coexist, fresque composée des symboles des trois religions monothéistes- composent un manifeste pour la paix et la tolérance qui fait du bien en ces temps troublés. Réalisé au crayon et traits de peinture à la bombe, l'affiche illustre un groupe de musiciens et de chanteurs montrant par là toute la diversité des pratiques musicales qu'offre le monde. Ici et là, les portraits attirent l’œil par leur intensité. Ils traduisent une émotion singulière boursouflée de sons uniques et divers. "Je souhaite que la Fête de la Musique, qui partage cette année l’affiche avec l’Euro 2016, soit pour tous les citoyens, pour tous nos visiteurs, un moment de plaisir et d’écoute sereine et joyeuse" ajoute la ministre. FG
Informations complètes ici

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines