Magazine France

Sale temps en Sarkozie

Publié le 17 juin 2008 par Herve75
Il fait vraiment sale temps en Sarkozie. On voyait quelques rayons de soleil traverser de gros nuages noirs mais tout s'assombrit soudainement. En politique internationale, on pouvait mettre au crédit de NS sa tactique "border line" pour refaire passer le fameux traité européen ... C'était sans compter sur les irlandais. Patatra, l'UE est définitivement en cale sèche. Il sera difficile de ressortir un mini-mini-traité européen avant longtemps. Pas de chance pour ce début de présidence française !
Et voilà que les députés européens ont décidé de bouder le discours de NS devant le parlement européen jeudi après-midi. Quel affront ! Rien ne va plus !
Au delà de l'Europe, la méthode, encore une fois "border line", de mise en lumière d'un chef d'état pourtant mis au ban des nations est de nouveau d'actualité. Le bordel généré par la visite de Kadhafi à Paris n'a pas empêché le colonel de dire tout le mal qu'il pensait du projet d'Union Méditerranéenne de NS. Mal récompensé, Nicolas. Mais pas découragé, Nicolas rebelote avec le président Syrien, invité en grandes pompes au fastueux défilé militaire sur les Champs Elysées. Rien de moins. Quitte à faire enrager nos amis libanais, quelque peu surpris du changement d'attitude soudain de la politique étrangère française.
 
Autres sujets de déception :
- la télé publique ... la commission Copé devait régler tout avant le 31 mai ... Au final, tout le monde râle. Les télés privées menacées de taxes sur leur revenu de pub (oubliant au passage les centaines de millions de pub récupérés). Le service public qui a déjà vu diminuer son budget pub, les annonceurs se préparant déjà à aller voir ailleurs. Les opérateurs mobiles, les FAI, eux aussi, sous la menace d'une taxe supplémentaire. Et le pékin moyen, puiqu'il payera la note quoi qu'il arrive, indirectement repercutée sur son accès internet, son téléphone mobile etc ou bien directement sur sa redevance télé puisque NS pourrait changer d'avis.
- la révision de la constitution est un chantier au propre comme au figuré et il n'est pas certain que NS réussisse à dégager une majorité des 2/3 pour un congrès à Versailles le 21 juillet. Encore un sujet mal géré.
- l'Euro 2008. Nicolas assistera t'il avec son italienne de femme à la rencontre France-Italie ? On imagine que non, il ne se risquera pas à apparaître dans les tribunes d'un match de loosers. Leur avait-il lu la lettre de Guy Môquet à Clairefontaine ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Herve75 68 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte