Magazine Info Locale

Plus de 40 % des Français prêts à cautionner la torture !

Publié le 21 juin 2016 par Gezale

Quelque chose ne tourne pas rond dans notre République. Plus de 40% des personnes interrogées (dans le cadre d’un sondage commandé par une association chrétienne contre la torture) considèrent que la torture est une méthode admissible pour lutter contre le terrorisme ! La torture ? Sévices physiques, harcèlement moral, souffrances psychologiques, n’en jetez plus ! Ce pourcentage est aussi ahurissant qu’inquiétant. Décidément, notre démocratie est bien malade.
Etonnez-vous, en prenant connaissance de ce sondage, que les Français soient de plus en plus nombreux à souhaiter le rétablissement de la peine de mort…et, ce faisant, soient de plus en plus nombreux à voter pour les candidats du Front national. Ce sont les idées des Le Pen (toutes familles confondues) qui, en cette France de 2016, progressent à grands pas. Tuer, faire du mal, couper la tête, torturer…voilà donc les méthodes que préconisent un grand nombre de Français pourtant élevés au lait des droits de l’Homme. Des Français ont peur et leur peur les effraie tant qu’ils en oublient toute humanité, toute fraternité.
Il faut croire que l’éducation — et le système qui va avec — ne produit que peu de résultats positifs. Pour que les instincts prennent le pas sur la raison et, donc, pour que les tripes dominent le cerveau, il a fallu un abaissement progressif mais constant des valeurs morales supérieures. Ces valeurs qui font la différence entre une société évoluée et une autre…souvent totalitaire.
Et pourtant. Les Français devraient consulter plus souvent leurs livres d’histoire. La torture en Algérie reste une tache sur le drapeau de notre pays. Des forces armées toutes puissantes au service d’un pouvoir politique faible ont commis l’irréparable. Nombre de militants pour l’indépendance, qu’ils soient Français ou Algériens, ont connu les supplices de la gégène, de la baignoire, et d’autres encore ont été victimes de « la corvée de bois. » Comment pourrions-nous, même pour lutter contre le terrorisme, utiliser les mêmes moyens que les fanatiques djihadistes ? Comment pourrions-nous accepter dans une démocratie digne de ce nom que plus de 40 % de ses citoyens cautionnent des actes barbares ? La loi du Talion ne s’applique qu’au sein de la Mafia. Pas dans une République et un état de droit.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7307 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine