Magazine Santé

DIABÈTE et ALZHEIMER: Le lien se resserre entre démence et glucose – Diabetologia

Publié le 22 juin 2016 par Santelog @santelog

DIABÈTE et ALZHEIMER: Le lien se resserre entre démence et glucose – DiabetologiaL’une des principales complications à long terme du diabète de type 2 est un risque accru de développer la maladie d’Alzheimer. Cette étude est la première à montrer le  » phénomène  » inverse : la maladie d’Alzheimer peut aussi conduire au diabète. Ainsi, 80% des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont également une certaine forme de diabète ou de perturbation du métabolisme. Des données qui contribuent à la compréhension du lien entre cerveau et métabolisme, autour d’une cible déjà documentée (BACE1) et avec une confirmation: certains antidiabétiques pourraient présenter des bénéfices substantiels dans la gestion de l’Alzheimer.

L’association entre le diabète et la maladie d’Alzheimer a souvent été évoquée, avec des facteurs de risque génétiques communs, des effets d’une glycémie élevée sur la capacité cognitive, un processus d’action complexe de l’amyloïde sur le cerveau mais aussi le pancréas, et, déjà, le double effet metformine, sur le cerveau dément tout autant que le métabolisme. Bref, de nombreuses passerelles sont documentées mais le lien moléculaire entre les 2 pathologies reste obscur.

Les chercheurs de l’Université d’Aberdeen démontrent que les complications cérébrales liées à la démence peuvent également entraîner des changements dans la gestion du glucose par l’organisme et finalement le développement du diabète. Bref, le diabète pourrait  » commencer  » par ce dysfonctionnement cérébral plutôt que par un dysfonctionnement du pancréas. Le professeur Bettina Platt, auteur principal de l’étude, a réuni une collaboration unique de chercheurs, experts en neurologie, gérontologie et métabolisme pour tenter d’expliquer cette concomitance fréquente des 2 pathologies. Les chercheurs ont développé un modèle animal de la maladie d’Alzheimer et constatent que des niveaux accrus d’un gène impliqué dans la production de protéines toxiques dans le cerveau (type amyloïde), non seulement entraîne des symptômes semblables à ceux rencontrés dans la maladie d’Alzheimer, mais aussi dans les troubles métaboliques. Ce gène (ou enzyme) BACE 1 joue un rôle clé dans la pathogénèse de la maladie d’Alzheimer en  » catalysant  » la protéine précurseur de l’amyloïde. Récemment, d’autres recherches ont montré que la suppression globale de BACE1 permet de protéger contre l’obésité induite par l’alimentation et contre le diabète, suggérant ainsi que BACE1 est un régulateur potentiel de l’homéostasie du glucose. Ici, lorsque les chercheurs augmentent les niveaux de BACE1 dans le cerveau des souris, ils constatent que leur métabolisme (du glucose) est également bouleversé.

Le poids du mode de vie vaut pour Alzheimer : ce nouvel angle de proximité entre diabète et Alzheimer, incite à rappeler, ce que font les auteurs que les démences sont, dans la grande majorité des cas non héréditaires, et donc que les facteurs de mode de vie et les comorbidités sont donc à prendre en compte. Ainsi, si les facteurs de mode de vie documentés dans le diabète et le métabolisme pesaient tout autant sur le développement des démences ? Les chercheurs rappellent que l’étiologie du diabète est située au niveau du pancréas et du foie et souvent associée à un régime alimentaire malsain, mais ils font l’hypothèse ici qu’une dérégulation dans le cerveau pourrait aussi conduire au développement d’un diabète très sévère.

Les médicaments du diabète valent-ils pour Alzheimer ? certaines études l’ont déjà suggéré, celle-ci récidive en démontrant, chez l’animal, que les médicaments actuellement utilisés pour contrôler les niveaux de glucose dans le diabète peuvent aussi soulager les symptômes et la progression de la maladie d’Alzheimer. L’espoir serait donc d’avoir tout un nouvel arsenal thérapeutique capable de freiner voire d’inverser l’Alzheimer, tout autant que le diabète symptômes.

Source: Diabetologia July 2016 Neuronal human BACE1 knockin induces systemic diabetes in mice

DIABÈTE et ALZHEIMER: Le lien se resserre entre démence et glucose – Diabetologia
Lire aussi:DIABÈTE et ALZHEIMER: Des susceptibilités génétiques communes

DIABÈTE et ALZHEIMER: Un lien confirmé entre glucose, neurones et amyloïde

ALZHEIMER et DIABÈTE: Le lien vient de l’amyloïde

Accéder aussi aux Dossiers sur le Diabète :

Diabète et alimentation de l’enfant et de l’adolescent

Le diabète, une priorité de santé publique

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Pour accéder à ces dossiers, vous devez être inscritet vous identifier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine