Magazine Santé

DOULEUR CHRONIQUE: Près d'un adulte sur 2 doit vivre avec – BMJ

Publié le 22 juin 2016 par Santelog @santelog

DOULEUR CHRONIQUE: Près d'un adulte sur 2 doit vivre avec – BMJCertes, cette étude de prévalence est menée au Royaume-Uni, cependant ses conclusions valent pour l’ensemble des pays riches : Près de la moitié de tous les adultes vit avec une douleur chronique et  » cela fait  » des millions de personnes DOULEUR CHRONIQUE: Près d'un adulte sur 2 doit vivre avec – BMJqui souffrent en silence, écrivent les auteurs dans le British Medical Journal.

Ainsi, pour le seul Royaume-Uni, 28 millions d’adultes seraient touchés par un type de douleur chronique durant depuis plus de 3 mois.

Les chercheurs de l’Imperial College London, de l’Arthritis Research UK et de l’Université d’Aberdeen ont effectué une méta-analyse des données de 19 études menées au total sur près de 140.000 adultes. Par extrapolation de ces résultats, ils parviennent à l’estimation suivante : près de 43% des adultes souffrent de douleurs chroniques. Et plus on avance n âge, plus ce risque -logiquement- augmente : ainsi, au-delà de 75 ans, le risque de douleur chronique est de 62% vs 14,3%, dans la tranche d’âge de 18 à 25 ans (Voir schéma ci-contre).

Les chercheurs ont identifié au total 1.737 études pouvant être pertinentes sur le sujet, en ont retenu 19 qui correspondaient à leurs critères d’inclusion, portant au total sur 139.933 adultes. L’analyse montre précisément que :

·   43,5% des participants font l’expérience d’une douleur chronique (7 études),

·   cette prévalence varie de 35% à 51% selon l’étude,

·   la prévalence de la douleur chronique modérée à sévère et définie comme  » invalidante  » est plus faible : de 10,4% à 14,3% (4 études),

·   la prévalence de l douleur chronique augmente avec l’âge : de 14,3% chez les jeunes adultes (18 à 25 ans) à 62% chez les participants de plus de 75 ans,

·   la prévalence de la douleur chronique généralisée est estimée à 14,2% (5 études),

·   la prévalence de la douleur neuropathique chronique : 8,2% à 8,9% (2 études),

·   la prévalence de la fibromyalgie : 5,4% (1 étude).

Les auteurs nous livrent ainsi une photo stupéfiante : la douleur chronique affecte entre un tiers et la moitié de la population adulte, sur la base de données des meilleures études publiées disponibles. Une prévalence qui sans aucun doute va augmenter avec le vieillissement de la population…

Plus d’exercice ! Réduire la douleur chronique passe, en général, d’abord par la pratique d’un exercice adapté, combinée le cas échéant, à une prescription médicale d’analgésiques. Différentes thérapies alternatives, dont les thérapies cognitivo-comportementales peuvent aussi contribuer à réduire les symptômes et à améliorer la qualité de vie.

Cependant, le message des auteurs est l’insuffisance de reconnaissance et de prise en charge des douleurs chroniques qui peuvent entraîner une détresse et des handicaps considérables mais aussi un fardeau en dépenses de santé et en productivité.

Source:BMJ Open June 20 2016 doi:10.1136/bmjopen-2015-010364Prevalence of chronic pain in the UK: a systematic review and meta-analysis of population studies

DOULEUR CHRONIQUE: Près d'un adulte sur 2 doit vivre avec – BMJ
Plus d’études surla Douleur chronique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71167 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine