Magazine Conso

« Un Président chez le Roi » : une exposition inédite au Grand Trianon

Publié le 23 juin 2016 par Pascal Iakovou @luxsure
Le Grand Trianon a connu le faste du Roi Soleil comme l'intimité du Président Charles de Gaulle. Un dernier versant moins connu de l'histoire, qui sera retracée jusqu'au 9 novembre dans le cadre d'une incroyable visite au cœur de l'aile de Trianon-sous-Bois, révélée ainsi pour la première fois au public. « Un Président chez le Roi » : une exposition inédite au Grand Trianon

La restauration du Grand Trianon, achevée en 1966, fête ses 50 ans. L'occasion pour le Château de Versailles de livrer un pan secret de la relation entre De Gaulle et un monument hors du commun.

A l'époque le président de la République recherche une résidence officielle, digne d'accueillir les chefs d'Etats étrangers. Sous l'impulsion d' André Malraux, ministre des Affaires Culturelle, le Grand Trianon s'impose comme un lieu représentatif de la grandeur de la France ( le Château lui est encore trop chargé de symboles). Des travaux pharaoniques de restaurations, de remeublement mais aussi de modernisation prennent place à partir de 1963. Ils vont durer seulement 3 ans, malgré la difficulté du projet, et les nombreux défis techniques.

« Un Président chez le Roi » : une exposition inédite au Grand Trianon

Le style Empire est alors restauré dans un espace qui devient synonyme de travail mais aussi de vie. Tandis que les grands salons de Trianon et la galerie des Cotelles reçoivent des hôtes illustres (le Prince Philippe en 1966, Richard Nixon en 1969...), les appartements à l'étage renferme l'intimité de la chambre du président.

" Un Président chez le Roi " nous transporte en 1966, grâce à une reconstitution fidèle, sous la houlette du Mobilier national, des pièces du rez-de chaussée et de l'étage. Dans ce voyage à travers le temps, les impressionnantes cuisines ne sont pas oubliées et apportent un côté ludique à la visite. L'exposition est une invitation à marcher sur les pas du Général De Gaulle à Versailles qui ne se refuse pas.

Réservation des billets sur le site du Château de Versailles.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines