Magazine Médias

MONDE > Colombie : Farc et gouvernement signent un accord de cessez-le-feu

Publié le 24 juin 2016 par Fab @fabrice_gil

Le gouvernement colombien et la guérilla des Farc ont signé un accord historique sur un prochain cessez-le-feu définitif et le désarmement de la rébellion lors d'une cérémonie officielle à La Havane.

Cet accord ne comporte pas de date précise mais doit entrer en vigueur à partir de la signature prochaine d'un accord de paix après 52 ans de conflit. Il établit les modalités de " l'abandon des armes, des garanties de sécurité (pour la rébellion) et de la lutte contre les organisations criminelles", selon le texte lu par les médiateurs cubain et norvégien.

L'ONU, qui a accepté en janvier de superviser le règlement final du conflit colombien, sera chargée de récupérer les armes de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste) et de les détruire une fois l'accord de paix signé avec le gouvernement. L'abandon des armes s'effectuera sous responsabilité des Nations unies, qui " recevront la totalité de l'armement des Farc", indique l'accord de fin de conflit signé par les parties. Cet accord prévoit également un délai de 180 jours pour le désarmement de la guérilla à partir de la date de signature d'un accord de paix.

Reste la question de la modalité de ratification du futur accord de paix : le président Juan Manuel Santos a toujours appelé de ses vœux un référendum, tandis que les Farc, qui exigeaient jadis une Assemblée constituante, se sont déclarés récemment ouverts à une consultation populaire. L'accord fraîchement paraphé ne tranche pas directement la question, mais les deux parties s'engagent à respecter la décision de la Cour constitutionnelle, saisie d'une proposition de référendum par le gouvernement. Il a été signé lors d'une cérémonie à La Havane, où se tiennent depuis 2012 les négociations de paix, en présence du président colombien, du chef suprême des Farc Timoleon Jimenez, de plusieurs chefs d'État et du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Le président colombien Juan Manuel Santos a salué "un jour historique" pour son pays, après la signature d'un accord avec la guérilla des Farc pour un prochain cessez-le-feu définitif dans le plus vieux conflit armé d'Amérique latine. " Aujourd'hui est un jour historique pour notre pays après plus de 50 ans d'affrontements, de morts, d'attentats et de douleur. Nous avons mis un point final au conflit armé avec les Farc", a-t'il déclaré lors d'une cérémonie officielle à La Havane, où se déroulent depuis 2012 les négociations de paix, avant de préciser :"L'accord final (de paix), nous le signerons en Colombie".

"Je salue la signature à Cuba d'un accord sur le cessez-le-feu entre le gouvernement colombien et les forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), en présence de notre représentant permanent auprès des Nations unies, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault. Il ouvre la voie à la conclusion rapide d'un accord de paix global pour mettre fin à un conflit qui a fait, en un demi-siècle, plusieurs dizaines de milliers de morts et plus de 6 millions de déplacés. La France apporte son soutien à ces négociations, depuis qu'elles ont été engagées en novembre 2012 [...] Nous soutenons la Colombie au sein de l'Union européenne et dans les enceintes multilatérales. La présidence française du conseil de sécurité des Nations unies travaille activement à l'application de la résolution 2261 du 25 janvier 2016 qui prévoit une mission politique d'observation du cessez-le-feu. Nous nous tenons prêts à y prendre part avec nos partenaires européens".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines