Magazine Société

Les Britanniques disent non à l'UE... et maintenant?

Publié le 24 juin 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Le 24 juin 2016 restera dans l'Histoire comme étant, sans doute, le jour le plus noir de l'Union Européenne. En effet, les résultats du référendum britannique, sur l'avenir de leur pays dans l'UE, sonnent comme un clash pour les 27. Nigel Farage, l'homme qui lutte depuis près de 25 ans contre le drapeau bleu étoilé, mais qui siège comme député européen(!), remporte donc, ce matin, une victoire historique. Mais même si le "Brexit" sonne le glas de l'appartenance des britanniques au sein des européens, la sortie du Royaume-Uni ne se fera pas tout de suite. En effet, les accords permettent la sortie d'un pays, mais sous certaines conditions, et tout au moins des pourparlers qui doivent durer au moins deux ans. De toute manière, force est de constater que cette présence était assortie de "facilités", comme le maintien de la monnaie nationale. Dire que la Grande-Bretagne retrouve son "indépendance" sonne faux dans les actes. Ces derniers sont déjà assortis de la démission du Premier ministre David Cameron, qui soutenait le maintien. La semaine prochaine, on risque fort de suivre un Conseil Européen, à Bruxelles, assez mouvementé.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine