Magazine Humeur

Shoot Europe !

Publié le 26 juin 2016 par Delanopolis
Christiane Chavane tire à gauche ! Shoot Europe ! CE N’EST QU’UN AU REVOIR

Scoop ! La Grande Bretagne est redevenue une île. Grand branle-bas dans Landerneau, la perfide Albion s’est tirée et tous ceux qui avaient dit « chiche » mais n’y croyaient pas en sont pour leurs frais. Elle a filé à l'Anglaise.

A vrai dire la Grande Bretagne n’a jamais vraiment été attachée à l’Europe. Poste avancé de Washington, elle a toujours veillé aux intérêts de son ancienne colonie. Elle largue les amarres, good bye donc, prenons acte. Du reste la Maison Blanche n’a rien à craindre, avec Hollande et Merkel elle a trouvé ses marionnettes, elle n’a plus besoin du Royaume Uni.

Bien sûr les tenants du politiquement correct sont choqués que les citoyens britanniques aient envoyé valsé les bureaucrates européens, à tel point qu’une pétition circule pour faire revoter. En Sovieteuropa, le peuple vote mal. Tous les moyens sont employés pour changer le peuple, mais c’est trop long, trouver un moyen de falsifier les votes, comme en Autriche, ou de faire revoter jusqu’à ce que tombe la réponse acceptable, c’est ce qu’il convient d’appeler « démocratie ».

Si ce départ permettait à nos dirigeants de remettre en question cette Europe qui n’en est pas une, ce serait bien. Hélas, ils ont déjà commencé à dire que le problème, c’est que l’UE n’est pas assez « unie », qu’il faut plus d’Europe, plus d’harmonisation sociale, fiscale, politique, aller vers un seul peuple (métissé, abêti et islamisé que l’on gavera de foot pour lui faire accepter sa tiers-mondisation?). Tous clonés, tous obéissants, bien soumis, écrasés d’impôts au nom de la solidarité avec l’argent des autres… Tous marchant au pas sur demande des USA pour les aider dans d’improbables guerres qui ne concernent que leurs propres intérêts, certainement pas les nôtres, au nom d’un « droitdelhommisme » dévoyé, afin de porter partout la Macdocratie.

Je fais confiance à la Grande Bretagne pour sortir du système Européen avec panache. Je ne m’inquiète pas pour la City. Quand les spéculateurs se seront calmés, tout rentrera dans l’ordre. Les Britanniques négocieront des accords avec leurs ex-partenaires, comme autrefois lorsqu’ils n’étaient pas encore entrés dans le « common market ».

Et la France dans tout ça ?

Si d’aventure la France, membre fondateur de la CEE, choisissait le même chemin ? Je crains que nos dirigeants, au contraire de nos voisins outre-Manche, se sentent libres de faire peser plus encore le fardeau du socialisme écologique et islamophile sur les épaules des Français. Jusqu’ici l’Europe nous a permis de libéraliser timidement quelques secteurs, trop peu, et nous a évité quelques bourdes. Hélas elle ne remplit plus son rôle. De plus la France est aux abonnés absents. Lorsque Sarkozy l’a faite revenir dans l’Otan il a renoncé à notre indépendance militaire. Hollande a ravagé notre industrie, y compris le nucléaire, nous ne pesons plus rien, nous sommes incapables de défendre à Bruxelles nos paysans et nos industriels, nous ne pouvons plus dire « Nein » à Merkel quand elle va trop loin. Celle-ci se retrouve donc de fait à la tête de l’UE, elle est en train de construire un 4e Reich sur le dos des autres nations, elle négocie seule avec Ankara (de quel droit ?) et rien ne semble devoir l’arrêter à moins que le peuple allemand ne se fâche… Mais il est si facile de truquer des élections, en fin de compte. Autrement dit pour nous, dedans ou dehors, le tableau n’est pas réjouissant. Les élections de 2017 changeront peut-être la donne, sous réserve que les LR nous sortent un candidat valable, ce qui n’est pas gagné d’avance.


NAVIGO A VUE

Le gouvernement, poussé par l’inénarrable Stupidalgo et avec l’aide de Huchon, s’est engagé à verser 300 millions de dédommagement au STIF pour financer l’utopique et débile projet de Pass Navigo unique à 70 euros. Mais entre-temps la région est passée à droite. Du coup ces 300 millions, qui au passage étaient pris sur le budget de la formation professionnelle, ne seront plus versés. Valérie Pécresse les réclame donc et menace, si elle ne les obtient pas, de mettre une taxe de 15 euros sur le Navigo, donc de le faire passer à 85 euros.

Mais nous n’avons pas élue Valérie pour qu’elle suive aveuglément les projets socialistes sans les remettre en question. Nous lui demandons donc solennellement de renoncer, purement et simplement, au Navigo à tarif unique. Lorsqu’on fait le choix de payer cher pour s’installer dans Paris ou en petite couronne, c’est pour éviter des transports longs et coûteux. D’autres préfèrent avoir de la place et se loger à meilleur prix en lointaine banlieue, c’est aussi leur choix, mais toute médaille a son revers : les transports seront longs et chers. Il n’y a pas plus de raison de demander aux Parisiens de surpayer leur transport pour que les banlieusards paient moins, qu’il n’y en aurait de taxer les loyers des banlieusards pour subventionner ceux des Parisiens. Chacun doit assumer ses décisions.


LA PETITE COURBE QUI MONTE QUI MONTE

Pendant que les citoyens sont occupés avec l’Euro 2016 et le Brexit, l’INSEE publie les chiffres du chômage sans trop communiquer dessus. Et pour cause : ils sont mauvais. Les désinscrits des deux mois précédents se sont réinscrits, et surtout la catégorie D, celle des emplois aidés, augmente fortement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 92749 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines