Magazine Côté Femmes

À la découverte de PeaseJewelry

Publié le 27 juin 2016 par Lamallette @Lamallette1

Par Virginie Pomerleau

Je naviguais tout bonnement sur Instagram quand j’ai vu des publications de PeaseJewelry. Après avoir vu quelques créations, j’ai tout de suite voulu prendre contact avec la créatrice. J’ai non seulement découvert une entreprise québécoise incroyable, mais aussi une personne en or. Voyez par vous-même.

image
Catherine Primeau, 26 ans, habite Sainte-Marthe-sur-le-lac et est la fondatrice, présidente et créatrice de PeaseJewelry, boutique qui a vu le jour il y a quelque mois. Elle est également étudiante à temps plein au Doctorat en psychologie à l’UQÀM en vue de devenir psychologue et chercheure. Elle a toujours été curieuse et impliquée; elle peut passer plusieurs heures à étudier le fonctionnement d’une colonie de fourmis et voyager 50 minutes afin d’aller toiletter des chats à la SPCA. Passionnée, c’est EXACTEMENT ce qu’elle est. C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à lancer son entreprise de bijoux.

Après plusieurs questionnements, elle s’est arrêtée sur la confection de bijoux bien qu’elle est aussi d’autres talents notamment en peinture, en bricolage et en dessin. 

Pour jouer dans la cours des grands et être international, il faut évidemment utiliser une langue internationale; l’anglais. C’est pourquoi le nom de son entreprise est dans la langue de Shakespeare même si elle voulait garder son identité québécoise, chère à ses yeux. Il faut parfois faire des choix pour avancer. L’idée de départ était « piece », car ça représentait bien ses bijoux minimalistes, épurés, modernes et léger, mais une autre entreprise avait déjà ce nom. C’est donc pourquoi elle a opté pour « pea » (petit-pois en anglais), motif très mignon, et a terminé avec « pease » qui ressemble phonétiquement à « piece » l’idée de départ. Puis, pour être bien claire sur ce que sa boutique exploitait, elle a rajouté « Jewelry » (bijou en anglais).

Tout inspire Catherine. Par exemple, si elle regarde un pot de fleur peint de couleur cuivre et blanc opaque, elle remarque aussi la forme hexagonale. Elle va donc rassembler ce qu’elle voit dans la vie de tous les jours dans ses créations.

image

Comme tout l’inspire, elle a plusieurs idées en tête. Elle aimerait d’ici la fin de l’été offrir des bracelets minimalistes en fibre de bambous bénis par un moine bouddhiste, afin d’offrir un bijou significatif qui va offrir de la chance et de la richesse à celui ou celle qui le porte. Selon elle, ce genre d’accessoire est important surtout avec le mode de vie effréné dans lequel nous vivons, nous avons besoin d’un objet qui nous supporte, nous ramène les pieds sur terre et nous offre la force de continuer dans les moments difficiles. Elle aimerait aussi offrir des dons à des organismes qui lui tiennent à cœur pour chaque bijou vendu (organisme qui vient en aide aux femmes violentées ou encore un OSBL qui vient en aide aux animaux errants dans le besoin). Quand je vous disais que c’était une perle, cette fille.

Je vous invite donc à visiter ses trois plateformes sociales;

Instagram : https://www.instagram.com/peasejewelry/

Facebook : https://www.facebook.com/peasejewelry/

Pinterest: https://fr.pinterest.com/peasejewelry/

 

Sa boutique pour les achats:

ETSY : www.peasejewelry.com

J’ai déjà 2 de ses boucles d’oreilles soient Aimée et Milady et je vous assure que ce ne seront pas mes seuls achats à la boutique PeaseJewelry!

aimee
milady

Puis, en plus, elle a l’immense gentillesse de vous offrir un rabais de 20% jusqu’au 9 juillet 2016. Faites vite, allez passer votre commande!

Code promo : LaMalette16

P.S les photos présentées dans l’article sont des toiles faites par l’incroyable Catherine Primeau.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lamallette 22602 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine