Magazine

La Loire à Vélo

Publié le 17 juin 2008 par Tequila
Chaque année, 140 kms de berges de la Loire sont fermées à la circulation automobile, pour laisser les vélos s'en emparer pendant une journée (Site officiel de la Fête du Vélo en Anjou). Forts des récents exploits des Pitchouns, qui ont appris il y a deux mois à faire du vélo sans roulettes, nous avons mis les vélos dans la voiture, le pique nique dans le topcase, l'appareil photo dans le sac à dos, et hop, direction La Daguenière, un des villages du parcours.
Manque de chance, le temps n'est pas vraiment au rendez-vous pour cette journée, il tombe des gouttes, l'horizon est bouché, mais on profite quand même de la vue sur Loire, très haute pour un mois de juin... en fin de matinée on ne croise encore que peu de cyclistes, ce qui tombe plutôt bien parce que les Pitchouns ont un peu de mal à intégrer le fait que la route entière ne soit pas à eux. Sur nos chemins de promenade habituels on ne croise pas de voitures, ils ne sont pas dépaysés, mais on ne croise personne d'autre non plus. Là, on sent bien un petit peu de frustration quand ils se font dépasser, il faut dire que notre vitesse de croisière est de 4 kms/heure, et de perplexité aussi au fait que non, il ne faut pas tirer de bords pour ne pas gêner les autres. Expérience faite, on avance plus vite quand on roule bien droit ;)
Pitchoun #2, trois ans et demi mouline à fond sur son vélo 12", avec un grand sourire et un regain d'énergie à chaque fois qu'il se fait applaudir, encourager et féliciter par les riverains et les autres promeneurs. Faut bien dire que des petiots de cet âge là, on en a pas vu ailleurs que sur le porte bagages de leurs parents. Je l'avoue, il a fallu le pousser un peu sur la fin du parcours, même s'il n'a jamais arrêté de pédaler (c'est qu'il a sa fierté, quand même !).
Des vélos 14" comme celui de Pitchoun #1, cinq ans, on en a vu très peu, et lui va se débrouiller seul toute la promenade et ne râlera vraiment que pour les derniers kilomètres, mais c'est un chouia de notre faute aussi. A ce moment là, l'Homme a déjà fait demi-tour pour aller chercher la voiture et nous récupèrer au village suivant sur le parcours. Sauf que s'il m'a donné le topcase, il en a gardé les clefs, et nous voilà donc privés de gâteaux, de bonbons... et de boissons. Du coup, l'énergie restante est vite consommée. Au terme de notre périple, on s'écroulera dans un bar pour déguster des jus d'orange et un Monaco bien mérités en attendant notre chauffeur.
Conclusion unanime des Pitchouns dans la voiture "c'était trop bien !"... et de s'endormir de concert également, avant même qu'on soit sortis du village :)
Les chiffres:
- Distance totale parcourue: 13,67 kms
- Chutes: 5 (3 à l'arrêt et deux collisions, l'une avec moi, l'autre avec un trottoir...)
- Vitesses passées: 0 (par solidarité avec les petiots qui, eux, n'en ont pas !)
- Vitesse du vent: aucune idée, mais définitivement dans le dos ;)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tequila 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog