Magazine Culture

Critiques Séries : Scream : The TV Series. Saison 2. Episode 6.

Publié le 07 juillet 2016 par Delromainzika @cabreakingnews

Scream : The TV Series // Saison 2. Episode 6. Jeepers Creepers.


Maintenant que le tueur est bien installé à nouveau, la série peut avancer. Ce que j’apprécie avec cet épisode c’est qu’il créé des doutes intelligemment. Notamment avec Audrey. A t-elle était sincère avec Noah au sujet de ce qui s’est réellement passé avec Piper ? Audrey décide dans cet épisode de s’ouvrir à Noah. La séquence avec Audrey piégeant Noah était plutôt sympathique. Noah a dit beaucoup de choses qu’il n’aurait jamais dit autrement et cela m’a fait penser qu’il apprécie Audrey secrètement. Tout nous ramène au baiser d’il y a quelques semaines. Audrey n’a plus envie d’en entendre parler. Quoi qu’il en soit, ce qui se passe ici autour de Noah et Audrey permet de faire avancer l’histoire et les doutes que le téléspectateur pouvait avoir. Je pense sincèrement que Audrey est innocente maintenant alors qu’à un moment de la saison, il était facile de la suspecter. Je la suspectais un peu par défaut j’en conviens. Les scénaristes tentent donc de faire des tas de choses avec Emma par exemple, notamment après la séquence de l’épisode précédent où elle faisait face au tueur. Le coup des emails était un peu too-much. Après tout, chacune des personnes qui a pu avoir accès à sa connexion Internet a pu envoyé cet email. La police de Lakewood n’est pas vraimetn la plus fascinante de toute. Elle reste un peu bête elle aussi.

Emma a besoin de comprendre que tout le monde est un suspect et qu’elle doit donc commencer à chercher à des endroits différents pour trouver des réponses. C’est cependant intrigant qu’elle ait gardé secret la scène de l’épisode précédent avec le tueur. Est-ce qu’elle pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec elle ? Il y a de quoi se demander en tout cas. Gustavo continue d’être étrange. Je ne pense pas que son histoire du roman graphique soit vraiment le fin fond de l’histoire. Après tout, des gens meurent et Gustavo semble penser que c’est normal de dessiner des gens se faire tuer. Miguel a au moins la présence d’esprit de le mettre sur sa liste de suspects mais encore une fois ce ne serait pas une surprise. La révélation du tueur doit toujours nous surprendre, comme dans chacun des films de Scream. C’était ça que j’aimais dans la franchise aussi, même si par moment elle s’auto-parodiait (notamment Scream 4) et que cela ne donnait pas toujours des trucs brillants. Ce nouvel épisode était différent des précédents et une façon de nous rappeler que Scream est une bonne série qui dort encore. Elle n’exploite pas tout son potentiel, notamment en oubliant au début d’être un slasher. Elle revient ici avec une séquence d’amputation et de rafistolage au fer à repasser qu’elle aime être gore. En espérant que cela s’accélère encore plus dans les prochains épisodes.

Note : 6/10. En bref, avec suffisamment de bons éléments, l’épisode séduit.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte