Magazine Afrique

L’Euro: plus sexy que la CAN

Publié le 14 juillet 2016 par Gaylussac

À en juger par l’engouement qu’a suscité l’Euro de football sur le continent noir, il y a lieu de conclure que cette compétition a battu un record de popularité.

Un indice m’a permis d’en arriver à cette conclusion : nos dames ont été si nombreuses à se passionner pour des rencontres comme Espagne-Italie ou Allemagne-France.

capture d’écran d'un post facebook de Dieretou

capture d’écran d’un post facebook de Dieretou

C’est le cas de la mondoblogueuse Diérétou Diallo qui ne s’est jamais empêché de témoigner sa flamme pour les « bleus » de Didier Deschamps.

capture d'écran tendresse dave

capture d’écran d’une conversation avec Tendresse

Tan disque la mondoblogueuse « à la retraire » Tendresse Dave en a profité pour apprendre les règles du foot qu’elle trouvait floues auparavant.

capture d'écran lucrece

Capture d’écran d’un post facebook de Lucrece

Et si Lucrece Gandigbe, la geek béninoise, a poussé un ras-le-bol face à cette débauche de passion footballistique, on peut se douter qu’elle a d’une manière ou d’une autre participé à la renommée de la chose.

Mais, soyons en sûr, l’Euro est plus glamour et moins ringarde que sa cousine la CAN (Coupe d’Afrique des nations). J’ai peut-être tort de faire référence aux femmes pour valider mes hypothèses. Mais sachant que les 2 compétitions drainent des millions de fans, le nombre de femmes qui se passionnent pour l’une ou l’autre suffirait à les départager.

En tout cas je pense qu’en papotant avec une de ces dames on aurait « tort » de lui demander qui elle aime entre les éperviers(1) du Togo et les Chipolopolo(2) de la Zambie (avec tous mes respects pour les supporters togolais dont Roger Mawulolo et Obed Belizem). On ne devrait pas non plus lui demander si elle est fan d’un joueur des Intamba(3) du Burundi (mes amitiés à Alain Horutanga et Armel Gilbert Bukeyeneza) ou des écureils(4) du Bénin (salutations à Atman Bouba). Aussi il est mal venu de lui raconter l’épopée des éléphants(5) de Côte d’Ivoire en 2015 (Benjamin Yobouet, on est où là ?) ou celle des Lions indomptables(6) du Cameroun en 2000 et 2002 (j’espère que Deudjui Ecclesiaste et Fotso Fonkam  ne m’en voudront pas).

En revanche on peut lui parler des passements de jambes de Cristiano Ronaldo ou des coupes de cheveux de Paul Pogba.

(1), (2),(3),(4),(5),(6) : surnoms respectifs des équipes nationales du Togo, de la Zambie, du Burundi, du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Cameroun.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gaylussac 887 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte