Magazine Finances

Evasion : rendez- vous en mayenne

Publié le 23 juillet 2016 par Martine Denoune @mdenoune

SPECTACLE ET PATRMOINE CARACTERISENT LE FESTIVAL DES NUITS DE LA MAYENNE PROGRAMME JUSQU’AU 10 AOUT.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le château de Sainte-Suzanne depuis le Tertre Ganne

Saison des festivals oblige, je viens de découvrir, après le Mois Molière à Versailles,  Les Nuits de la Mayenne. Pour cette 43° édition, du 19 juillet au 10 août 2016, ce festival de théâtre convie le public à découvrir le chef d’œuvre théâtral de Nikolaï Gogol, un Ruy Blas revisité avec folie, une comédie shakespearienne de mœurs, l’Afghanistan et ses cavaliers… Au total, 11 pièces proposées en plein air au cours de 17 représentations.

UN FESTIVAL ITINERANT

« D’une édition à l’autre, ce festival itinérant arpente des lieux porteurs d’histoire du département, en associant les collectivités locales partageant l’aventure de ce vagabondage » m’explique Michel Talvard, de Mayenne Tourisme. Lors de la soirée inaugurale, la pièce « le Porteur d’Histoire » d’Alexis Michalik (Molières 2014 du Meilleur auteur francophone vivant  et Meilleur metteur en scène d’un spectacle de théâtre privé), a été jouée dans la cour du château de Sainte –Suzanne. Avec ses bâtiments médiévaux, cette commune figure parmi « les plus beaux villages de France ».

Pas de doute, pour les spectateurs locaux cette manifestation leur donne l’occasion de valoriser leur patrimoine.

DES PROPRIETES DE CARACTERE

En Mayenne, située à 1h40 de Paris, par TGV direct, j’ai été surprise par l’authenticité de ce département à vocation agricole. Peu de résidences secondaires, 95% des maisons sont occupées à l’année. A la campagne, cela va de la maison de bourg, au manoir angevin, voire au Château. D’ailleurs l’association  VMF (Vieilles Maisons Françaises), défendant le patrimoine bâti et paysager,  y a répertorié plus d’une centaine de « châteaux ».

Afficher l'image d'origine

Le château de Bourgon à Montourtier

Lors de ce déplacement, j’ai visité le château de Bourgon, qui n’a changé de mains seulement trois fois, en 800 ans. Entrés dans les lieux il y a une douzaine d’années, ses énergiques propriétaires sont de véritables amoureux des vieilles pierres. Ils organisent des visites guidées du 1er juillet au 15 aout et toute l’année sur rendez-vous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Martine Denoune 1924 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines