Magazine Info Locale

Turquie : il s'agit bien d'une dictature !

Publié le 23 juillet 2016 par Gezale

« Dans une réaction tout à fait disproportionnée à la tentative de coup d’État militaire, le président turc Recep Tayyip Erdoğan vient de lancer une attaque de grande ampleur contre la démocratie et l’État de droit. Avide d’un pouvoir absolu, il a fait arrêter ou limoger des dizaines de milliers d’enseignants, de juges et de doyens de facultés dans le pays [1]. L’Union européenne s’est construite sur nos valeurs communes que sont la démocratie, l’État de droit, la liberté d’expression, de culte et la liberté de la presse. La Turquie aspire à rejoindre l’Union : les dirigeants européens ont donc une bonne carte en main pour faire jouer leurs diplomaties et arrêter cette agression envers la démocratie. Si nous nous rassemblons maintenant pour exiger une action forte et résolue de la part de l’Union européenne, nous pourrons convaincre nos pays de se mobiliser contre les dérives d’Erdoğan, et de suspendre les négociations d’adhésion tant qu’elles continuent. Signez la pétition et rejoignez notre appel ! Dans les journées de purge qui ont suivi la tentative avortée de coup d’État, des dizaines de milliers de fonctionnaires, de militaires, de professeurs et d’universitaires ont perdu leur emploi – et parfois la liberté – sans pouvoir faire appel. Des journalistes ont été détenus sans procès et l’État a censuré les médias. Mais ce n’était que le début. Erdoğan a décrété mercredi 20 juillet l'état d'urgence, suivi de la suspension de la Convention européenne des droits de l’Homme [2]. Il n’essaie même plus de faire semblant de respecter les droits fondamentaux, les principes démocratiques et l’État de droit. Il est même allé jusqu’à proposer le retour de la peine de mort. Cela ne peut vouloir dire qu’une chose : encore plus de répressions violentes contre les dissidents politiques, et un virage vers un régime autoritaire. L’heure n’est plus aux demi-mesures, et nous devons exiger une action résolue de la part de l’Union européenne. Cela fait bien longtemps que la Turquie aspire à devenir membre, et les négociations n’avancent que très doucement. Mais dans la communauté européenne, il n’y a pas de place pour un régime qui bafoue nos valeurs les plus fondamentales : liberté d’expression, protection des minorités, et droit à un procès juste. L’UE doit agir pour défendre ses valeurs. Elle doit aussi savoir que nous attendons d’elle une action immédiate ! » Signez la pétition pour demander que l’UE mette Erdoğan face à ses responsabilités ! Avec détermination, Mika, Julia et toute l'équipe WeMove.EU P.S. Aujourd’hui, dans chaque voiture d’un train urbain à Ankara, six policiers ont exigé d’inspecter les smartphones des passagers. Ils ont lu les messages WhatsApp et Facebook et arrêté toutes les personnes suspectées d’être contre Erdoğan. Des témoins oculaires rapportent des scènes de ce genre partout dans le pays. Mobilisons-nous pour que nos pays fassent tout ce qui est en leur pouvoir contre ce déni de démocratie. Signez ! [1] http://www.humanite.fr/des-milliers-de-magistrats-en-etat-darrestation-612062 [2]http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/21/la-turquie-derogera-a-la-convention-europeenne-des-droits-de-l-homme-pendant-l-etat-d-urgence_4972830_3214.html WeMove.EU est un mouvement ouvert à toutes celles et ceux militant pour une meilleure Union européenne, attachée à la justice sociale et économique, à la gestion durable de l’environnement, et à l’implication des citoyens dans les processus démocratiques. Pour se désinscrire cliquez ici Suivez-nous sur Twitter | Suivez-nous sur Facebook | Suivez-nous sur Youtube

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine