Magazine Poésie

A toute âme éprise

Par Vertuchou

A toute âme éprise et à tout noble cœur
A qui parviendra ceci

Afin qu’ils m’en retournent leur avis,
Salut dans la personne de leur Seigneur, c’est-à-dire l’Amour.
Déjà étaient passées les heures
Où les étoiles brillent de tout leur éclat,
Quand m’apparut tout a coup l’Amour
Dont l’essence me remplit encore de terreur.
L’Amour me paraissait joyeux.
Il tenait mon cœur dans sa main
Et dans ses bras une femme endormie et enveloppée d’un manteau.
Puis il la réveillait et, ce cœur qui brûlait,
Il le lui donnait à manger, ce qu’elle faisait, craintive et docile,
Puis je le voyais s’en aller en pleurant

Dante Alighieri

Partager cet article

Repost 0
A toute âme éprise
&version;

Vous aimerez aussi :

Tu vis en toutes les femmes
Tu vis en toutes les femmes
Odelette
Odelette
Photographie
Photographie
Un rêve
Un rêve

Poètes D'hier

« Article précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine