Magazine Sport

Billard 2.0 : La technologie en marche

Publié le 25 juillet 2016 par Supremepool

La technologie...celle de l’hypersollicitation permanente, celle de la dégradation des relations entre les personnes, celle de la perte de l’intime.
Après la vie 2.0, le sport 2.0. Nous vous parlions ici-même, il y a quelque temps, de l'évènement PoolLiveAid, ce programme (développé à l'université de l'Algarve au Portugal par poolliveaid Luis Sousa, Ricardo Alves et J.M.F Rodrigues) qui vous aide à empocher les billes, basé sur la réalité augmentée, le but ultime étant de ne plus faire de fautes !
Le système fonctionne avec un vidéoprojecteur placé au-dessus de la table et un système d'hologramme. Celui-ci est couplé à un ordinateur qui fait fonctionner un algorithme qui détecte la position de la bille et de la queue et en déduit une trajectoire probable. Le projecteur fait apparaître directement sur la table le tracé que la bille blanche va emprunter en fonction de la façon dont le joueur frappe la bille. C'est presque trop idéal. Chaque déplacement du joueur est répercuté dans la trajectoire visible sur le tapis. Trop simple... mais l'idée reste bonne.
C'est aussi une belle avancée, et une idée ingénieuse. Mais n'oublions pas que le billard est avant tout un jeu de finesse et de toucher, et que même avec le meilleur système du monde, la qualité du tir, la position des mains et du corps, etc... le bille ne rentrera pas à tous les coups

Billard Hi-Tech
Le billard peut aussi rimer avec beauté, même si la notion de beau est toute relative ! témoin le billard "Obscura CueLight", sans doute le plus cher du monde (environ 200 000 USD !). Des détecteurs de mouvement suivent les billes pour révéler une image d’un rétroprojecteur.
Si vous êtes fatigué du sempiternel tapis vert, cette table devrait renouveler le genre et vous en mettre plein la vue. L'imagerie est en haute définition et varie en fonction du déplacement des biles. Le système peut être adapté à une table existante.
L'espace de jeu devient un véritable écran rendant ainsi les possibilités de décor infinies : les traces laissées par le passage des billes donneront lieu à des vagues ou des flammes ou toute autre image que vous pourrez souhaiter. Cela pourra aller jusqu'à des images plus exotiques (ou érotiques) laissant deviner des femmes plus ou moins vétues). Le résultat oscille entre kitch et trip sous acide !

Techniquement les images sont affichées grâce à un détecteur de mouvements ainsi qu'un projecteur placé au-dessus de la table.
Mais ce n'est pas terminé, l'imagination des ingénieurs est presque sans limite ! Terminé le temps du beau billard, simple, solide comme un roc, sur lequel nous apprenions... C'est terminé, disparu... En tous cas, ça tend à l'être...Aujourd'hui l'heure est aux robots.

Il existe dans différents pays de nombreuses expériences en matière de robots. Par exemple, celui conçu par ABB Robotics, Ce robot est totalement bluffant, tant ses capacités sont exceptionnelles. Capable de jouer au billard en frappant les billes de manière ultra précise. SooCurious, c’est son nom, possède un niveau de jeu similaire à celui-ci d’un joueur de bon niveau ! Depuis plusieurs années, l’entreprise ABB Robotics fabrique différents robots notamment dans le secteur industriel pour permettre d’accroitre la pro

Billard Hi-Tech
ductivité.
Mais ce robot est tout autre ! Il est en effet capable de jouer au billard et en plus de cela, il est extrêmement doué ! Ses gestes très précis lui permettent de viser juste à tous les coups. Pour ce faire, il dispose d’une mini queue de billard au bout de son bras. Il est également en mesure de placer les billes sur le tapis. Il parvient également à mettre du bleu sur le procédé de la queue de billard. En bref, sa précision et sa praticité témoignent d’une technologie ultra développée. Conçu par Thomas Nierhoff lors de sa thèse à la Technische Universität München (TUM), ce robot est composé de 2 bras disposant chacun de 7 degrés de liberté (DOF). Une caméra haute définition placée sur le dessus de la table de billard permet d’analyser d’une manière précise la position des billes afin de calculer le coup optimum à réaliser. Le robot se déplace alors autour de la table, et cherche à frapper la bille d’une manière optimum, tout en tenant compte du pourcentage de réussite en fonction de la difficulté du coup à réaliser. Il est également possible, pour chaque coup, de projeter sur la table le résultat du coup optimum afin de le réaliser d’une manière humaine.

Et si on allie robot à design, on arrive à Novus, le tout nouveau "billard-robot". Imaginé par Cyrille Durand, ce billard se distingue par des lignes bien visibles et lisses ( trop lisse ? ). A la place des pieds en bois et du châssis, il dispose d’une structure

Billard Hi-Tech
en aluminium à bords inclinés... mais au dela du design, il compte beaucoup d'autres cordes à son arc... le comptage des points, l’initiation et le coaching... La présence de capteurs intégrés et d’un écran tactile donnent la possibilité d’afficher les règles et les scores, de mémoriser et d’évaluer les statistiques de jeu. Enfin, les joueurs peuvent consulter l’écran pour bénéficier des conseils pour ajuster le tir et pour optimiser leur façon de jouer.
La technologie nous apprend beaucoup... mais aussi la paresse. Dire tout cela, c'est un peu comme enfoncer des portes ouvertes, mais après tout, ça ne fait pas de mal.
Bientôt peut-être un outil en 3D pour mieux jouer au baby-foot, pour mieux jouer aux fléchettes, etc ... N'oublions pas que devenir joueur se mérite, et que pour cela, il faut du temps et de la patience. Mais encore une fois, c'est un beau pas en avant, qui ne risque pas de trop empiéter sur l'entrainement dit "classique" vu les moyens qu'il faudra mettre en oeuvre pour l'installation de ces systèmes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Supremepool 412 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine