Magazine Sport

De Passage

Publié le 25 juillet 2016 par Ziril

Une force visuelle peu commune, même pour un film de surf, et des moments audio franchement surnaturels. Le réal, Russell Brownley, explique : les idées sont nées d'une plongée en profondeur dans les documentaires des années 60 de Cousteau. On ne mesure pas forcément bien la tarte visuelle qu'on représenté ces films pour le monde de l'image. En tout cas, vingt minutes de tubes, de belles gueules et quelques plans sublimes à mater à l'ombre avec un Daiquiri Hemingway style quand il fait chaud l'après-midi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ziril 16870 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte