Magazine Science & vie

PHYSIQUE des plasmas galactiques (1)

Publié le 26 juillet 2016 par 000111aaa

Il me devient difficile d’associer une vue de plus en plus défaillante  (DMLA de l’œil gauche ) avec un PC souvent défectueux et une connexion 3 G ORANGE ( par Domino)calamiteuse … C’est ce qui vous explique , entre  autre, la rareté de mes articles depuis 2 semaines 

Toutefois le long commentaire reçu de  DOMINIQUE MAREAU  hier  a réveillé mon intérêt et j’ai repris la plume pour apporter moi aussi  mon point de vue sur les plasmas ….Je serai donc très gré  à mes lecteurs de se reporter préalablement sur son commentaire et pourquoi pas sur l’article original  commenté par FUTURA SCIENCES ( paru dans Nature et signé par l'équipe du satellite HITOMI).

Les études concernant les caractéristiques des plasmas ,au  CEA  , sont très diversifiées , dans la mesure où la production des plasmas apparait disparate ,  et varie suivant la définition qu’on prête à ce terme ..Je ne saurais, dans un si bref préambule ,pouvoir vous en faire   faire le tour ….

Pour rester dans les approches d’interprétation des chercheurs  de l’équipe en question  , il apparait difficile de comprendre  pourquoi les bulles de plasmas ont des températures aussi élevées dans  les conditions galactiques locales du trou noir central de la galaxie  elliptique NGC 1275.…..

Je ne suis pas sûr que les études  expérimentales de production  de  plasmas réalisées  où que ce soit sur Terre puissent  se comparer , voire «  toucher » les  conditions  subies  en domaines  de production  galactique   , compte tenu de l’incertitude des caractéristiques (P ,V,T, densités et composition)des plasmas de ces derniers  (  et de leur diversité)……Par ailleurs les explications de  DOMINIQUE  MAREAU  font mention de l’intervention de  la matière noire ( dark matter)  générée par son Modèle  OSCAR; ce qui  ,a vrai dire , n est pas prenable en compte  dans les cercles de recherche officiels ; tels que le CEA /CNRS/ UNIVERSITES   ou à l’étranger…..

Que pouvez vous alors en conclure ?

…Que toute l’expérimentation naturelle spatiale ( supernovæ , trous noirs ,nuages de gaz plasmatiques  denses ou pas , etc.  ) ne peut qu’être  indirectement abordée  par notre  science et notre modeste technologie humaine ….DONC VIVE  LES THEORIES ( et les théoriciens !) EN ATTENDANT MIEUX !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine