Magazine Finances

Fardeau fiscal et social 2016 : triste record pour la France

Publié le 26 juillet 2016 par Adeon

Comme chaque année, l’Institut Molinari, en collaboration avec le cabinet EY, publie son étude nommée Fardeau fiscal et social de l’employé moyen au sein de l’UE qui permet de comparer le poids de la fiscalité pesant sur les salariés des 28 pays membres de l’Union européenne (UE) et de déterminer ainsi le jour de libération fiscale et sociale.
Pour la France le jour de libération fiscale et sociale sera donc le 29 juillet 2016, soit la même date qu’en 2015 et un jour plus tard qu’en 2014. Si on peut légèrement se réjouir que le jour de libération fiscale du salarié français n’ait pas reculé d’un ou deux jours, on ne peut néanmoins que regretter de constater que la France est la championne d’Europe, puisque la Belgique a ramené son jour de libération fiscale au 27 juillet (contre le 06 août en 2014).

Fardeau fiscal et social : la France championne d’Europe de la taxation

C’est un bien triste record pour la France qui devient donc le pays avec le fardeau fiscal et social le plus important de l’UE. En effet, le poids des taxes y représente 57,53% des revenus! Oui, vous avez bien lu : lorsque vous gagnez 100 euros, l’Etat au travers des impôts et taxes vous en prend 57,53 et ne vous laisse que 42,47.
La Belgique qui était jusqu’en 2015 championne d’Europe a quant à elle réussi à réduire le poids de sa fiscalité à 56,90% contre 59,47 en 2014, ce qui lui permet de céder la triste place de leader dans ce domaine à la France.
Suivent ensuite l’Autriche, avec un niveau de taxation de 54,70%, la Hongrie (54,10%) et l’Allemagne (52,36%).
Le fardeau fiscal et social moyen pour l’ensemble de l’UE est de 44,96%, le pays ayant le taux le plus bas étant Chypre (23,85%).

fardeau fiscal et social UE 2016

Bien évidemment on ne peut comparer le système social de Chypre ou de Malte avec celui de la France, cependant on notera que des pays tels que la Suède et la Finlande, où le service public est très bon tout comme le système social, sont mieux classés que la France avec un fardeau fiscal et social représentant 47% du revenu moyen du salarié. C’est 10 points de moins qu’en France, ce qui n’est pas rien.

La France est championne dans un domaine, celui du poids de la fiscalité pesant sur ses salariés et il n’y a pas de quoi en être fier.

Source : Fardeau social et fiscal de l’employé moyen au sein de l’UE 2016


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adeon 849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine