Magazine Politique

Ecœurement chrétien et républicain

Publié le 26 juillet 2016 par Falconhill
Ecœurement chrétien et républicain Il y a une dizaine de jours des enfants étaient écrasés par une merde. Aujourd’hui c’est un prêtre. Les limites morales ont explosé. Dégout.
J’ai quelque fois écrit ici devant mon écœurement et mon inquiétude devant une partie de l’islam qui prennent les chrétiens pour cible. On parlait souvent des chrétiens d’Orient qui sont massacrés à cause de leur religion (on en parle moins d’ailleurs).  J’avais écrit un billet (que je ne retrouve pas) sur mon émotion devant ces chrétiens égorgés sur une plage, avec leurs bourreaux qui pointaient leurs doigts vers Rome.
Dégouté je suis, mais ébranlé non. Cela fait trop longtemps que je les vois, ces attaques contre ma société, ma culture, ma religion aussi. Et que je condamne cette indifférence face au piétinement,  dans mon pays, de nos cultures chrétiennes et des chrétiens eux même.
« Aucun acte anti-religieux ne doit être toléré» avaient proclamé nos plus hautes instances politiques en Mai, après une tête de cochon mise devant une mosquée. J’avais dit qu’il avait raison, mais que j’aurais aimé de telles déclarations aussi quand partout en France, des églises et lieux de cultes chrétiens sont attaqués.  Combien de chapelles et d’églises profanées, taguées, vandalisées, sans aucune réaction officielle ? Comparaison n’est pas raison, mais j’ai encore été choqué et écœuré de voir la semaine dernière un préfet de région accourir dans une mosquée qui avait été taguée, alors que le silence des autorités de la république est assourdissante quand des lieux de cultes chrétiens sont vandalisés. Ce deux poids – deux mesures m’insupporte.
Ecœurement chrétien et républicain Aujourd’hui, un jalon a encore été franchi. Symboliquement, la religion chrétienne a été directement attaquée. Guerre de religion, guerre de société, tout y est, tout est mélangé. Je parlais de cette christianophobie de complaisance, et de l’indifférence du pouvoir et de la classe médiatique devant les attaques contre les symboles chrétiens, contre les chrétiens eux même. Quand ce n’est pas de la négation.
J’avais été choqué l’année dernière par une déclaration d’une haute personnalité de l’islam en France, Dalil Boubakeur. Dans une indifférence générale, il avait, de manière toute à fait naturelle, émis l’idée suivante : « pourquoi ne pas transformer les églises vides en mosquée ». C’est juste symboliquement scandaleux. Cela induit l’idée de victoire d’une religion contre une autre, en lui prenant ce qui est le plus symbolique, le lieu de culte. Et cela conforte l’idée de certaines d’une guerre de religion qui ne dit pas son nom.
Personne n’avait réagi à cette déclaration. J’en reste toujours ébahi…
Dans le même genre de déclaration insupportable, il y avait l'année dernière la déclaration le président d'une association prétendant représenter une partie de l'islam en France qui avait déclaré que "le véritable danger n'était pas le djihadisme mais l'islamophobie". Cette déclaration avait été faite après qu'un patron ait été égorgé par un de ses salariés musulmans. Quelques tueries plus tard, on voit le côté de la déclaration du président du CCIF... Ecœurement chrétien et républicain
Mon billet est décousu. Longtemps que je n’ai pas écrit, cela se ressent dans ce billet. Mais il a été écrit avec beaucoup de colères, de dégoût.  J’en ai marre. Le père de famille, le citoyen, le chrétien, le républicain, l’homme que je suis, tout ce que je suis est attaqué, agressé. Je ne peux pas dire que j’ai peur.
J’en ai marre de ces barbaries, de ces saloperies. J’en ai marre d’attendre la prochaine fois. Et me dire que cela pourrait être mon tour ou celui de gens que j’aime. Si ce n’est plus Paris ou Bruxelles, cela pourrait être une plage à côté de chez moi, en centre commercial, pourquoi pas un village ? J’en ai marre…
Aujourd’hui est encore un jour de merde. Chez moi, à côté des drapeaux français et des symboles de la République, il y a quelques symboles chrétiens. Je les regarderais avec émotion.  Je ne verrais pas enfants qui sont avec papy et mamy à la montagne, mais je penserai à eux aussi : ils vont vivre dans un monde de merde… Ecœurement chrétien et républicain

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines