Magazine Médias

ACTUALITÉ / ENVIRONNEMENT > Solar Impulse 2 a bouclé avec succès son tour du monde historique

Publié le 26 juillet 2016 par Fab @fabrice_gil
L'avion Solar Impulse 2 (SI2) a bouclé aujourd’hui son tour du monde historique en volant jour et nuit à l'énergie solaire, sans une goutte de carburant. Un exploit qui devrait ouvrir de nouvelles perspectives technologiques.

ACTUALITÉ / ENVIRONNEMENT alt= Solar Impulse 2 a bouclé avec succès son tour du monde historique" /> Solar Impulse 2 a bouclé avec succès son tour du monde historique" border="0" title="ACTUALITÉ / ENVIRONNEMENT > Solar Impulse 2 a bouclé avec succès son tour du monde historique" />

Solar Impulse 2 et son équipage sont accueillis à l'aéroport d'Abu Dabi le 26 juillet 2016 I AFP KARIM SAHIB


L'appareil s'est posé sans encombre à 04H05 (00H05 GMT) à Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes unis, d'où il était parti le 9 mars 2015 pour un périple de 23 jours effectifs de vol et de 43.041 km à travers quatre continents. "L'avenir est propre", a lancé son pilote suisse Bertrand Piccard, sous des applaudissements à tout rompre, après la 17e et dernière étape d'un périple destiné à promouvoir les énergies renouvelables. L’homme a aussitôt été rejoint par son compatriote André Borschberg, avec lequel il s'était relayé aux commandes du monoplace. Ce dernier est entré dans la légende de l'aviation en pilotant SI2 pour son étape au-dessus de l'océan Pacifique, soit 8.924 kilomètres en un peu moins de 5 jours et 5 nuits, le plus long vol en solitaire jamais réalisé. "C'est tellement passionnant" de voler à bord d'un avion qui ne fait "pas de bruit" et ne crée "pas de pollution", a déclaré à l'arrivée Bertrand Piccard à des journalistes. "On croit que c'est de la science-fiction mais c'est en fait la réalité d'aujourd'hui". Une tonne et demie, aussi large qu'un Boeing 747, SI2 a volé à une vitesse moyenne d'environ 80 km/h grâce à des batteries qui emmagasinent l'énergie solaire captée par quelque 17.000 cellules photovoltaïques disposées sur ses ailes.Airbus et NASAS'il a assuré qu'il faudrait attendre avant de voir des passagers sur des avions solaires, Bertrand Piccard a pronostiqué qu'il y en aurait "très bientôt" dans "des avions électriques qui seront rechargés au sol". A l'instar de son compatriote, André Borschberg a estimé que l'avion solaire ouvrait la voie à de nouvelles technologies, comme la propulsion électrique ou les drones solaires. "Comme nous avons trouvé le moyen de stocker l'énergie électrique, la propulsion électrique va devenir progressivement la norme et je suis heureux de voir que de grands groupes comme Airbus et la NASA ont commencé à travailler" sur le sujet. Les deux pionniers ont désormais l'intention de développer des drones solaires et d'écrire un livre, selon l'agence suisse ATS.A Zurich, le géant suisse de l'alimentation Nestlé a annoncé vouloir capitaliser sur son expérience avec les deux pilotes pour l'appliquer à la nutrition pour les personnes âgées. Comme de nombreux grands groupes suisses, Nestlé faisait partie des partenaires de SI2, auquel il s'était associé en fournissant la nourriture aux pilotes.Nouvelle èreLors d'une conférence de presse à Abou Dhabi à laquelle ont notamment assisté des responsables émiratis et suisses, le prince Albert de Monaco a salué un "jour historique". "Ce n'est pas la fin d'un périple mais juste le début" d'une nouvelle ère, a dit celui qui a été un des parrains de l'expédition. Hier soir, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait exprimé sa "profonde admiration" pour cette expérience. FG

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines