Magazine High tech

Facebook poursuit sa croisade contre le clickbait

Publié le 04 août 2016 par _nicolas @BranchezVous
Facebook poursuit sa croisade contre le clickbaitMark Fox">">

Le fléau des pièges à clics agace profondément Facebook. Pour les combattre, Facebook a annoncé aujourd’hui de nouveaux ajustements à l’algorithme de son fil d’actualité.

En juin dernier, le réseau social proposait des changements visant à privilégier l’affichage des publications de vos amis et des membres de votre famille. Mais le fameux et mystérieux algorithme est toujours en constante évolution, et s’attaque à nouveau au problème des titres de type clickbait.

«Nous travaillons sur une mise à jour du système de classement rattaché au fil d’actualité dans le but de réduire davantage les pièges à clics des manchettes au cours des prochaines semaines.»

«Nous avons entendu que nos utilisateurs souhaitent voir moins d’articles avec des titres de type clickbait», explique Facebook dans un article signé par le chercheur scientifique Alex Peysakhovich et la chercheuse en expérience utilisateur Kristin Hendrix. «Il s’agit de titres qui laissent intentionnellement des informations cruciales de côté, ou qui sont conçus de façon à tromper les gens, les forçant à cliquer afin de savoir de quel sujet il est question.»

Nous avons tous à un moment ou à un autre croié ce type de publication, dont la forme la plus fréquente se termine par «et vous n’arriverez jamais à croire ce qui est arrivé».

«Pour répondre à la demande de notre communauté, nous travaillons sur une mise à jour du système de classement rattaché au fil d’actualité dans le but de réduire davantage les pièges à clics des manchettes au cours des prochaines semaines», ajoute Facebook.

Comment procédera Facebook?

En dévoilant ses intentions, l’entreprise explique que dans un premier temps, l’algorithme identifiait les pièges en clics en analysant le comportement des utilisateurs. Lorsque ceux-ci cliquaient sur un lien externe et revenaient rapidement à leur fil d’actualité, le système soupçonnait alors que l’article en question était potentiellement de type clickbait, et ajustait la réputation du lien en conséquence.

Si cette façon de procéder a contribué à l’éradication de ce genre d’articles, des titres de type clickbait sont toujours présents sur certaines pages, et des plaintes concernant leur présence continuent d’affluer chez Facebook.

Le réseau social passera donc à une nouvelle étape. Concrètement, son algorithme viendra évaluer la composition des titres d’articles afin d’identifier s’ils retiennent volontairement de l’information de façon abusive et s’ils sont trompeurs. Une équipe de modérateurs viendra ensuite réviser les liens identifiés selon ces critères, et valider que le contenu publié est bel et bien un piège à clics.

À partir des données compilées, Facebook viendra parfaire progressivement son système de détection, de sorte qu’il pourra détecter avec une meilleure efficacité les titres de type clickbait, un peu comme le fait un filtre antipourriel.

Il sera intéressant de voir l’impact qu’aura cette mise à jour sur les publications en langues étrangères. On soupçonne que le système qui sera mis en place sera d’abord plus efficace pour des articles rédigés dans la langue de Shakespeare que ceux écrits dans la langue de Molière.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine