Magazine Finances

Back Me Up, l'assurance ultra-flexible

Publié le 06 août 2016 par Patriceb @cestpasmonidee
Back Me Up Toutes les compagnies le pressentent : en matière d'assurance, les jeunes d'aujourd'hui ont des attentes radicalement différentes de leurs aînés. Pour en avoir le cœur net, la filiale britannique d'Ageas a voulu concevoir avec eux le produit qui leur convient. Le résultat de cette collaboration est Back Me Up, une offre à la flexibilité incomparable.
Toute l'originalité de cette nouvelle solution peut se résumer en 3 caractéristiques principales : sans engagement, mobile et personnalisée. Mais commençons par présenter son fonctionnement. Pour une prime de 15 livres sterling par mois, le consommateur dispose d'une assurance de base couvrant le bris d'écran de son smartphone, les bagages perdus, frais d'annulation et urgences médicales lors de ses voyages, la perte ou le vol de ses clés de voiture ou de domicile… et 3 items de son choix.
Ces derniers peuvent comprendre (quasiment) n'importe quel objet auquel son propriétaire tient particulièrement – bijou, ordinateur portable, bicyclette, appareil photo… Pour les protéger, à hauteur de 3 000 livres (par mois), contre les dommages, la perte ou le vol, l'assuré en transmet une photographie via l'application mobile. Et, parce que ses préférences évoluent et que ce qui lui est précieux un jour ne l'est plus nécessairement le lendemain, il peut remplacer sa sélection à volonté, sans limites et sans frais.
À ce socle, Back Me Up permet d'ajouter des options supplémentaires (« Bolt Ons ») couvrant, pour 3 à 10 livres chacune, un quatrième item (en relevant le plafond d'indemnisation à 4 000 livres), les litiges avec le bailleur, les pannes de véhicules ou encore les blessures et dommages aux équipements sportifs occasionnés dans l'exercice d'activités extrêmes. Naturellement, comme pour l'ensemble de l'offre, ces compléments peuvent être souscrits à la demande, pour un mois, et résiliés à tout moment.
Accueil Back Me Up
Back Me Up, c'est également une ambition de créer une communauté de clients, d'abord en favorisant les parrainages puis en incitant à contribuer au blog ou à participer aux forums de discussion, qu'il s'agisse d'aider les autres membres lorsqu'ils posent des questions, de soumettre des idées d'améliorations du service ou, simplement, de partager ses passions. Dans tous les cas, des récompenses – convertibles en cash ou en réductions sur les primes – sont prévues pour stimuler les bonnes volontés.
Si toutes les fonctions sont aussi disponibles sur le web, l'application mobile de Back Me Up est bien le cœur du dispositif : en dehors des contributions aux blogs et aux forums (apparemment), toutes les actions – de la souscription au suivi des demandes d'indemnisation, en passant par le choix des objets à assurer et les « Bolt Ons » – peuvent y être gérées. On pourra tout de même regretter que le processus de déclaration de sinistre passe par un appel téléphonique à la plate-forme de la compagnie.
En synthèse, Back Me Up est un produit conçu pour des jeunes – normalement de 17 à 34 ans, et, en tous cas, interdit aux 50 ans et plus – qui n'aiment pas s'engager et pourront résilier ou suspendre leur contrat tous les mois, qui exigent de la transparence et auront la possibilité de choisir exactement ce qu'ils souhaitent protéger et, plus généralement, qui veulent que leurs fournisseurs s'adaptent à leurs modes de vie et à leurs besoins plutôt que d'être obligés de se plier à des contraintes injustifiées.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine