Magazine Société

Estomacs sensibles s'abstenir...

Publié le 06 août 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Surtout quand on apprend grâce au Times of India, que dans ce pays, une équipe de chercheurs américains, français, canadiens, japonais et indiens ont découvert que les sécrétions de l'abdomen de certains cafards étaient une source exceptionnelle de protéines... On parle de ce liquide comme de "lait de cafard", il contiendrait trois fois plus de protéines que le lait de bufflesse qui passe pourtant pour contenir la protéine la plus calorique. Il provient du diploptera punctata, espèce rare de cafard vivipare. Cette blatte ne pond donc pas d'oeufs, mais met directement au monde ses petits et pour les nourrir, secrète ce liquide particulièrement nutritif qui prend la forme de cristaux. Des scientifiques indiens de l'Institute for Stem Cell Biology and Regenerative Medicine, sous la direction du biochimiste et chef du projet Subramanian Ramaswamy, ont évalué leur teneur en protéine et ces recherches montrent qu'ils sont particulièrement caloriques et nutritifs. Au moment où l'on s'interroge sur la manière de nourrir la population mondiale, ce "lait" pourrait devenir un complément alimentaire intéressant. Toutefois, pour boire un seul verre de cet "appétissant" liquide, il faudrait sans doute éventrer des milliers de cafards… Mais les chercheurs envisagent déjà de reproduire ses composants de façon synthétique. On ne boirait donc pas directement le lait du diploptera punctata, mais un liquide réalisé en laboratoire. Faut-il s'attendre à le trouver bientôt en promotion sur les étagères de nos magasins favoris?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 107934 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine