Magazine Humeur

540_ cap-nord _ helsinki

Publié le 06 août 2016 par Ahmed Hanifi

Samedi 6 août 2016. Nous avons quitté le Cap Nord samedi dernier, le 30 juillet. Le temps était nordique avec un brouillard à couper une motte de beurre glacée. Des strasbourgeoises qui montaient vers le Cap nous ont dit que la Finlande « vous allez voir, c’est complètement différent de la Norvège ». Peu à peu les fjords disparaissent et la végétation reprend de plus belle. 540_ CAP-NORD _ HELSINKI
540_ CAP-NORD _ HELSINKI
540_ CAP-NORD _ HELSINKI
Dans la ville de Karasjok, nous visitons le parlement Sami. Belle bâtisse mêlant tradition et modernité. Nous traversons la frontière après avoir marqué le stop comme l’indique la plaque, mais il n’y a personne. Sur des dizaines de kilomètres la route est comme tracée au cordeau. Elle monte puis elle descend, mais toujours droite, sauf évidemment au moment où je porte ces lignes au brouillon, comme pour me contrarier. Elle entame un léger virage puis reprend toute belle, toujours droite, plongeante, traversant de magnifiques rivières et parcs naturels… Plus loin, impressions de désert. Hormis quelques villages vite traversés (ils sont souvent en retrait de la route), ce sont des immensités de forêts, de sapins et de bouleaux. Pendant des heures et des heures la pluie nous a accompagnés, cessant à l’entrée d’Ivalo. Le temps reste couvert durant une respiration puis la pluie a repris derechef jusqu’à Sondankyla. Il faut compter 60 minutes de plus pour l’heure locale. Les aires de repos sont inexistantes. Ce sont des parkings où on trouve parfois des tipis de souvenirs avec tables… 540_ CAP-NORD _ HELSINKI
540_ CAP-NORD _ HELSINKI
540_ CAP-NORD _ HELSINKI
Après un arrêt dans le village appelé « Saarenkyla » ou « village du Père Noël » nous ne retenons que la ligne marquant le cercle polaire. Un panneau de signalisation nous prévient « radar ». Ce même panneau est présenté plusieurs fois avant de voir enfin le dit radar. Entre la première signalisation et le radar, il aura fallut dix kilomètres. Entre Tornio la finlandaise et Haparanda la suédoise il n’y a qu’une rivière qui les sépare. Pas de frontière et l’on rentre dans l’une ou l’autre indistinctement comme à travers une passoire. 540_ CAP-NORD _ HELSINKI
540_ CAP-NORD _ HELSINKI
540_ CAP-NORD _ HELSINKI
A Oulu nous avons aimé la place du marché et son gros bonhomme statufié qui représente un ancien placier, le « Toripolliisi » (le policier de la place). Partout des gamins, tablette ou portable à la main pianotent (internet). Le Wifi est (quasiment) partout et free. A Kuopio nous entrons dans la belle cathédrale orthodoxe. A Jyvaskyla, un parking est entièrement parsemé de prises électriques (une par emplacement) et cela nous renvoie au grand nord canadien (Yellowknife) où nous avions découvert ce système. Il permet aux véhicules de démarrer plus facilement lors des grands froids. Nous sommes arrivés hier vendredi 5 à Helsinki.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ahmed Hanifi 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines