Magazine Côté Femmes

La première sans filet

Publié le 07 août 2016 par Alice Join @Alice_sur_twitt

Finis le centre de loisirs, le stage d'échecs : me voilà une petite quinzaine de jours sans filet, seule la majorité du temps avec les Blonds et l'Epoux au boulot.

Je sais que cela pourrait faire rire les mamans au foyer, étonner ceux qui ont le don de l'animation, mais pour moi cela s'apparente, comme tous les ans, à une grande plongée dans l'inconnu (et les crises de nerfs). Bon, c'est vrai, que si je prends un peu de recul, je pourrais admettre que c'est un peu plus facile avec les enfants qui grandissent, et il n'en reste pas moins que ce n'est pas une perspective que j'envisage avec plaisir.

Si je les écoutais, rester branchés sur la console/télé/Ipad 12 heures sur 24 les rendrait fous de joie, mais non, mes limites sont de 30 minutes d'écran par jour et par personne, fractionnables. Et donc il faut meubler les 11h30 restantes !

Heureusement, cette semaine, pour la troisième consécutive, il y avait des jeux sportifs (gratuits) sur la plage : entre compétition de skate/patinette, mur d'escalade, foot, baseball... et jeux d'échecs ils ont trouvé de quoi s'occuper.

Et puis dans la maison aussi il y avait de quoi faire puisque j'ai décidé que je reprendrai pas le boulot sans avoir fait le vide/tri de chaque pièce et enfin, j'arrive au bout de mon objectif.

J'ai appris, avec un super professeur (Octave) les rudiments du jeu d'échecs, on a travaillé ce qu'ils voulaient : addition, multiplication, apprentissage des divisions, (dictée, là c'est moi qui ai imposé), coloriage, reconnaissance des sons et lettres.

Et puis je me suis offert un joli miroir, comme un pré-cadeau d'anniversaire.

La Iote nous a tolérés chez elle, elle a toujours d'étranges comportements mais finalement on admet ça comme sa normalité.

Il y a eu un lit de camp installé dans notre chambre pour une nuit, et j'avoue que même si j'ai cédé, ce n'est pas ce que je préfère.

Mais il n'y a pas eu que du soleil, et la pluie incessante de mardi nous a guidés vers la bibliothèque et l'emprunt de DVD.

Nous avons fait une drôle de rencontre sur la plage, certains vont jusque St Tropez pour voir Johnny, nous on croise Pikachu sur les plages venteuses du Nord, à 1000 km de l'autre star.

Nous sommes allés à la campagne, chez l'arrière-grand-mère; J'ai traîné mes pieds à la laverie, et j'aime toujours autant ce lieu (ça deviendrait pathologique tant je m'y sens bien). Laver les oreillers en plumes peut sembler une bonne idée, le résultat est là mais prévoir 2 bonnes journées de séchage sous un soleil de plomb, ce qui n'arrive pas souvent ici...

Voilà donc, j'ai survécu brillamment à l'épreuve de la première semaine.

En avant pour la seconde !

Et chez vous les vacances?

(d'autres participations ici)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alice Join 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte