Magazine Sport

Handball féminin : Première journée à Rio

Publié le 07 août 2016 par Playeur.co @playeurco

Elles pouvaient avoir le sourire après ce 1er match car la victoire est bien là face aux vice-championnes du monde 2015 néerlandaises ! Ce ne fût pas simple, loin de là. Pourtant on a bien cru que les bleues allaient dérouler tant les oranges paraissaient apathiques  en 1ère mi-temps. Un peu impressionnées sans doute pour leur 1ère sortie aux JO. Pendant qu’Amandine Leynaud multipliait les arrêts, les arbitres norvégiennes multipliaient les jets de 7 mètres (6 buts sur les 10 en 1ère période)…pour la France. Alexandra Lacrabère en profitait donc pour soigner ses stats et enfiler les pénalties. La France rejoint les vestiaires avec 4 buts d’avance 10-6. Une maigre avance qui va fondre assez rapidement au retour sur le terrain. Les Pays-Bas, en supériorité numérique, ont de meilleures intentions et Tess Wester, aux abonnées absente en 1ère, commence son festival d’arrêts. La France bafouillant son handball en attaque placée les oranges reviennent logiquement au score (12-12, 45éme).  Les bleues laissent passer l’orage et ne paniquent pas. Gnonsiane Niombla retrouve le chemin des filets et Laura Glauser, rentrée dans la cage française, rassure ses coéquipières. Les femmes de défis reprennent un peu d’air pour ne plus lâcher de lest et s’imposent 18-14.

STATISTIQUES :


Pays-Bas 14-18 (6-10) France

Lieu : Rio de Janeiro – 3 500 spectateurs
Arbitres : Kjersti Arntsen et Guro Roen (Nor)


France
Gardiennes :
Glauser (2 arrêts) et Leynaud (8 arrêts) – Joueuses de champ : Dancette (0/1) – Ayglon-Saurina (1/2) – Pineau (5/12) – Landre (1/2) – Zaadi – Houette (1/1) – Dembélé (3/3) – Bulleux (0/1) – Edwige – Nze-Minko (0/1) – Niombla (2/4) – Lacrabère (5/10) – Exclusions temporaires : Ayglon – Saurina – Niombla – Lacrabère

.

Pays-Bas
Gardiennes :
Jankovic (0 arrêts) – Wester (14 arrêts) – Joueuses de champ : Van der Heijden (3/8) – Abbingh (3/10) – Van Olphen (0/2) – Snelder – Broch – Groot (3/6) – Dulfer – Goos (1/3) – Smeets (1/1) – Malestein – Luciano (1/2) – Wester (0/1) – Polman (2/6) – Exclusions temporaires : Snelder (2) – Groot (2) – Dulfer (1)


On est donc rassuré, elles ont bien digéré la cérémonie d’ouverture ! De bonne augure pour la suite.

Et la suite c’est lundi 16h30 contre la Russie.

On ne présente plus la Russie, son palmarès impressionnant et son entraîneur charismatique Evgenii Trefilov, qui à l’instar d’Olivier Krumbholz a fait son retour à la tête de la sélection en 2014 après en avoir été écarté après les JO de 2012.

Entre 1999 et 2012 c’est quatre titres mondial, de l’argent olympique et trois médailles européennes sont venus garnir l’armoire à trophées de la Russie c’est donc un monstre qui se présente en face de nos bleues. Depuis 2012 c’est une Russie sans saveur qui a été absente du mondial en 2013 et qui est sortie par la petite porte  aux derniers championnats d’Europe en 2014. Mais depuis le rappel de Trefilov la Russie amorce une montée en puissance avec l’éclosion de quelques talents Polina Kuznetcova, Anna Vyakhereva ou encore Ekaterina Ilina. Cette équipe a de l’expérience et de la puissance mais c’est quand même un jeu qui convient plutôt bien aux françaises donc espérons qu’elles ne me fassent pas mentir.

PALMARES : Champion du monde 2001, 2005, 2007 et 2009, Vice-champion olympique 2008 (3éme participation aux JO), vice-champion d’Europe 2006.  Vainqueur du TQO devant la Suède.

Et sinon les autres matchs ?

Dans le match d’ouverture, très matinal (9h30),  le Brésil a battu la Norvège 31-28. Surprise donc avec cette défaite inaugurale des championnes olympiques mais qui n’est pas du tout catastrophique. On a été surtout impressionné par le défi physique imposé par les brésiliennes qui ont littéralement marché sur les nordiques en menant de bout en bout ce match engagé.  

Le 2ème match du groupe B voyait s’affronter Corée du Sud et Russie. Le jeu rapide des coréennes a posé des problèmes pendant les ¾ du match aux joueuses d’Evgenii Trefilov. Ce n’est qu’au prix d’une défense retrouvée et d’une baisse de régime des asiatiques en fin de match que les russes l’ont finalement emporté 30-25.

Dans l’un des chocs du groupe B, l’Espagne n’a fait qu’une bouchée du Monténégro, vice-champion olympique 2012. Les ibériques ont mené des les 1ères minutes du match. Les monténégrines n’ont jamais existé dans cette partie et s’inclinent très logiquement 25-19.

Dans les deux derniers matchs de la journée, la Roumanie est tombée dans le piège angolais. Complètement dépassées par la vitesse des africaines elles s’inclinent 23-19. Énorme surprise dans ce groupe A !

Et en clôture la Suède a tenu son rang face aux modestes argentines 31-21.

On retiendra de cette journée que les favoris n’ont pas tous gagné et que la Future Arena du Park Olympique a été bien garnie pour tous les matchs avec une chaude ambiance bienvenue.


Handball féminin : Première journée à Rio

GROUPE  A

Brésil 31-28 Norvège
Espagne 25-19 Monténégro
Roumanie 19-23 Angola

Classement

1. Espagne 2 pts

2. Angola 2 pts

3. Brésil 2 pts

4. Norvège 0 pt

4. Roumanie 0 pt

5. Monténégro 0 pt

Handball féminin : Première journée à Rio

GROUPE B

Pays-Bas 14-18 France
Russie 30-25 Corée du Sud
Suède 31-21 Argentine

Classement

1. Suède 2 pts

2. France 2 pts

3. Russie 2 pts

4. Pays-Bas 0 pt

5. Corée du Sud 0 pt

6. Argentine 0 pt

Handball féminin : Première journée à Rio

Prochaine journée lundi 8 août avec entre autre un alléchant Brésil-Espagne dans le groupe A et un très attendu France-Russie dans le groupe B !

Restez connectés !

Cindy

logo playeur

handball (1)

Sur le même thème

  • Equipe de France féminine de handball : Jour J
    Equipe de France féminine de handball : Jour J
  • Retour sur le tournoi pré-olympique d’Ulsteinvik qui s’est tenu du 21 au 24 juillet
    Retour sur le tournoi pré-olympique d’Ulsteinvik qui s’est tenu du 21 au 24 juillet
  • Laura Glauser réagit à la liste des 15 handballeuses qui verront Rio
    Laura Glauser réagit à la liste des 15 handballeuses qui verront Rio
  • Allison Pineau, une troisième olympiade pour une première médaille
    Allison Pineau, une troisième olympiade pour une première médaille

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Playeur.co 15506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine