Magazine Sport

Handball féminin : deuxième journée à Rio

Publié le 09 août 2016 par Playeur.co @playeurco

Cette 2éme journée du tournoi de handball féminin a tenu toutes ces promesses dès le début de ce lundi 8/08. Entre ferveur, suspense et confirmation voici le résumé de la journée.

A 9h30 la Suède a encore marqué des points en obtenant sa seconde victoire en autant de match face à la Corée du Sud (31-28) qui elle enregistre sa 2éme défaite. Certes les suédoises viennent de rencontrer les équipes les plus faibles du groupe B mais elles ne sont pas tombées dans le piège et il faudra compter avec elle pour la 1ére place du groupe.

La suite c’était cet alléchant France-Russie… Comme contre las Pays-Bas les françaises, privées de Blandine Dancette en délicatesse avec son genou droit, sont plutôt bien rentrées dans le match avec une bonne défense et une solide Amandine Leynaud dans le but. Mais la machine a vite déraillée et la défense prise de vitesse par les attaques russes. A 10-15 à la mi-temps on se dit qu’il va falloir montrer vraiment autre chose en attaque et que le mental va devoir suivre. Au retour de la pause, il est vrai qu’elles ont montré de belles choses et une rage de vaincre incarnés par le show d’Alexandra Lacrabère (11 buts) et l’abnégation d’Allison Pineau. Mais au final les imprécisions et pertes de balles par précipitation font encore légion dans les rangs bleus. Alors oui on retiendra la remontée fantastique mais on retiendra aussi l’immanquable d’Estelle Nze-Minko pour revenir à -1, le double loupé d’Allison Pineau et le manque de chance de la capitaine Siraba Dembélé malgré ses deux derniers buts. Au final une amère mais pas catastrophique défaite 25-26. Elles n’étaient pas loin mais pas encore assez prés pour se rassurer dans ce tournoi. Ce n’est peut-être pas plus mal histoire de bien garder le bleu de chauffe pour les trois derniers matchs.

STATISTIQUES : 
À Rio : France – Russie : 25-26 (10-15) – 4 000 spectateurs – Arbitres : Bojan Lah et David Sok


France : Gardiennes : Glauser (5 arrêts, 27′) et Leynaud (9 arrêts, 33′) – Joueuses de champ : Dancette – Ayglon-Saurina (0/1) – Pineau (5/11) – Landre – Zaadi (0/2) – Houette (0/1) – Dembélé (6/9) – Bulleux (1/2) – Edwige – Nze-Minko (1/3) – Niombla (1/2) – Lacrabère (11/13) – Exclusions temporaires : Ayglon-Saurina (2) – Landre – Edwige – Nze-Minko – Lacrabère – Entraîneur : Olivier Krumbholz

Russie : Gardiennes : Sedoykina (6 arrêts, 47′) – Kalinina (4 arrêts, 13′) – Joueuses de champ : Kuznetsova (6/6) – Dmitrieva (2/6) – Sen (1/1) – Akopian (2/7) – Vyakhireva (4/5) – Sudakova (4/4) – Bobrovnikova (2/4) – Zhilinskayte (0/1) – Marennikova – Bliznova (3/4) – Ilina (1/4) – Petrova (1/1) – Exclusions temporaires : Kuznetsova – Sen – Bliznova – Petrova – Entraîneur : Evgenii Trefilov

En début d’après-midi une belle opposition de style c’est déroulé entre l’Espagne et la Norvège. Et on s’est régalé ! De belles attaques, de belles défenses et de beaux arrêts la 1ére mi-temps a montré tout le potentiel des deux équipes. Et on savait très bien que la défaite inaugurale des nordiques n’avait en rien refroidi leur jeu. Les norvégiennes virent en tête 11-10 à la pause. La 2éme période repars sur les chapeaux de roue et petit à petit l’Espagne perd du terrain. Les championnes olympiques creusent l’écart pour finalement s’imposer 27-24 et à voir leur joie à la fin du match, on sentait bien leur soulagement.

Dans l’autre choc du groupe B, la Roumanie, piégée par l’Angola samedi, se devait de faire bien mieux face au pays hôte. Dans une Future Arena surchauffée et acquise à la cause des brésiliennes la tâche n’était pas chose aisée. Le Brésil survolté a imprimé un rythme infernal dès le début de la rencontre (5-1, 6éme). Barbara Arenhart multipliant les arrêts de grande classe dans la cage carioca. Malgré un carton rouge direct reçu par Amorim pour une faute dangereuse sur l’arrière droite roumaine Melinda Geiger, le Brésil finissait en tête 14-9. C’est sur le même rythme que reprenait le match. Les brésiliennes continuent leur festival dans une ambiance incroyable ! Les roumaines sombrent totalement et se font corriger 26-13 au terme d’un match à sens unique où l’on retiendra la ferveur des spectateurs venus en nombre. Elles devront faire un sans faute si elles veulent accrocher le ¼. Quant au brésiliennes elles prennent seules la tête du groupe A et seront sacrément difficiles à battre !

Dans l’avant dernier match de la journée, les Pays-Bas ont enregistré la 1ére victoire de leur histoire face à l’Argentine 26-18. Victoire bonne pour relancer la machine Orange dans ce groupe B.

Mais que se passe t-il avec l’Angola ? D’abord victorieux des roumaines lundi, certes pas au meilleur de leur forme pour le moment dans ce tournoi olympique, mais il a récidivé aujourd’hui contre le Monténégro ! Alors à ce niveau là ce n’est plus ne surprise c’est une confirmation qu’il faudra faire avec les angolaises. Elles n’étaient pas dans mon pronostic de qualification pour les ¼ en début de tournoi mais elles sont littéralement en train de bousculer la hiérarchie ! Victoire donc sans trembler 27-25 et à l’aube de la 3éme journée elles sont à la 2éme place du groupe A derrière le Brésil ! Cela promet une fin de tour préliminaire super intéressante !

Résultats complets et classement après la J2

GROUPE B

Suède-Corée du Sud 31-28
France-Russie 25-26
Argentine-Pays-Bas 18-26

Classement

  1. Suède   4
  2. Russie   4
  3. Pays-Bas   2
  4. France     2
  5. Corée du Sud   0
  6. Argentine   0

Prochains matchs mercredi 10 août

Russie-Suède
Pays-Bas-Corée du Sud
France-Argentine

GROUPE A

Espagne-Norvège 24-27
Brésil-Roumanie 26-13
Angola-Monténégro 27-25

Classement

  1. Brésil   4
  2. Angola   4
  3. Espagne   2
  4. Norvège   2
  5. Monténégro   0
  6. Roumanie   0

Prochains matchs mercredi 10 août

Brésil-Espagne
Roumanie-Monténégro
Norvège-Angola

Cette 3éme journée sent la poudre à mon avis et j’ai hâte de voir l’explosif Angola –Norvège !

Anecdote : Allison Pineau a poussé un coup de gueule concernant le parquet de la Future Arena. En effet des lattes se décolleraient et des trous apparaitraient des deux côtés du terrain. Effectivement assez dangereux…

La journée de mercredi verra nos femmes de défis rencontrées l’Argentine à 21h50 (2h50 en France).

C’est la 1ére fois que l’albicéleste participe aux JO ! Elles ont terminé 2éme des Jeux Panaméricains 2015 derrière le Brésil qui était, lui, déjà qualifié d’office. Pour se préparer au mieux quelques joueuses sont venues s’aguerrir dans le championnat européen après le mondial danois de 2015. La joueuse la plus dangereuse est Elke Karsten mais elle s’est blessée au genou gauche lors d’une rencontre dans le championnat espagnol au mois d’avril. Elle devrait néanmoins pouvoir prendre part à la compétition qui s’annonce rude pour les argentines. C’est clairement l’adversaire le plus faible du groupe donc espérons que ce match servira aux françaises pour faire souffler les cadres et maintenir la confiance. Après deux défaites les argentines sont déjà quasiment éliminées.

PALMARES : Champion d’Amérique 2009, vice-champion d’Amérique en 2003, 2005, 2007, 2011, 2013 et 2015.

Cindy

logo playeur

handball (1)

Sur le même thème

  • Allison Pineau, une troisième olympiade pour une première médaille
    Allison Pineau, une troisième olympiade pour une première médaille
  • Retour sur le tournoi pré-olympique d’Ulsteinvik qui s’est tenu du 21 au 24 juillet
    Retour sur le tournoi pré-olympique d’Ulsteinvik qui s’est tenu du 21 au 24 juillet
  • Equipe de France féminine de handball : Jour J
    Equipe de France féminine de handball : Jour J
  • Handball féminin : Première journée à Rio
    Handball féminin : Première journée à Rio

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Playeur.co 15506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine