Magazine Finances

Les bons d'État ne sont pas des investissements sans risque selon la Cour Européenne des Droits de l'Homme

Publié le 09 août 2016 par Goldfisher
La Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) fait voler en éclat une notion communément admise selon laquelle les emprunts d'États sont les investissements sans risque.Cette notion fondamentale d'économie remet en question le modèle économique actuel.
Voilà que pendant mes vacances je tombe sur cette nouvelle que pratiquement aucun média classique ne reprend: ce 21 juillet 2016, en plein milieu des vacances d'été la Cour Européenne des Droits de l'Homme a rendu son verdict dans l'affaire Mamatas.
Probablement que ce nom ne vous dit rien: c'est le recours engagé par 6.311 Grecs détenteurs d'obligations d'État de leur pays, lesquels titres que la Troïka a décidé d'annuler purement et simplement, alors même que les banques qui possédaient des titres similaires se voyaient offrir la garantie d'un remboursement.
Ils n'ont malheureusement pas obtenu gain de cause et se sont fait débouter.
Le texte intégral de l'arrêt est disponible en Français ici: Affaire Mamatas et autres c. Grèce.

Les bons d'État ne sont pas des investissements sans risque selon la Cour Européenne des Droits de l'Homme

L'Épargne des ménages est plus que jamais sujette à tous les risques.

 Dans son exposé, la cour s'étend en long et en large sur le caractère risqué de l'investissement effectué par les plaignants en citant notamment:
117. De plus, la Cour considère qu’un investissement en obligations ne peut être exempt de risques.
 Je tiens quand même à rappeler qu'en Droit, la Loi est une chose mais son interprétation est du seul ressort des cours et tribunaux. Cela est très important du coup lorsque une Cour émet un jugement qui remet en question des notions communément admises. Du coup un jugement a une force supérieure à la Loi.
En plus du scandale nauséabond à laquelle la CEDH s’adonne en déboutant les petits porteurs, légitimant le vol des fonds qu'ils ont prêté à leur gouvernement, c'est toute la Science Économique et la Doctrine Keynésienne qui vient d'être remise en question.
En effet, en économie il est communément admis que les emprunts d'État sont l'investissement "sans risque". C'est donc le rendement de celles-ci qui sert de référence pour calculer le rendement de tout autre investissement, lequel rendement devrait augmenter au fur et à mesure que le niveau de risque augmente.
Je ne vais pas entrer dans les détails mais toute une série d'indicateurs qui régulent la vie qui nous entoure est calquée sur la base du Rendement de l'investissement Sans Risque (ou RSR), de la valorisation des options sur actions en bourse au prix du pain que nous mangeons.
Le Monde est-il devenu fou ?
La CEDH a donc reconnu que l'Investissement Sans Risque, ... heu et bien n'en est peut-être pas un. Du coup, comment expliquer que des États et des institutions empruntent à des taux négatifs ?
Nous sommes dans un moment inédit de l'Histoire qui n'a jamais vu une telle proportion d'investissements (à risque donc) payer des rendements négatifs.
Lorsque la logique économique est passée par la fenêtre, c'est le moment où on peut dire qu'on est dans une bulle.
La précédente notion fondamentale de l'Économie Keynésienne qui est passée à la trappe est celle selon laquelle les banques ne font pas faillite. En fait la faillite d'un système bancaire n'a jamais vraiment été couverte par les théoriciens dont s'inspirent nos décideurs actuels.Quelle notion de base sera la prochaine sur la liste ?
L'or est plus que jamais L'investissement SANS RISQUE
En plus de remettre un peu plus en question les théories si durement apprises sur les bancs de l'école, cet arrêt a au moins l'avantage de me réconforter un peu plus dans l'idée que il n'y a pas d'investissement moins risqué que les actifs tangibles, physiques, les métaux précieux dont le principal : l'or.
Si seulement les 6311 grecs qui se sont fait biaisé en largeur par le système auraient mis leurs économies dans de l'or physique... ou alors seulement 10% comme il est recommandé un peu partout.
Sur ce je vous souhaite bonne vacances !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goldfisher 209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine