Magazine High tech

Jouez à une tonne de jeux Amiga en ligne et gratuitement

Publié le 09 août 2016 par _nicolas @BranchezVous
Jouez à une tonne de jeux Amiga en ligne et gratuitement

Internet Archive a intégré aujourd’hui une tonne de jeux Amiga à sa collection interactive, qui vient se joindre aux jeux PC et d’Arcade déjà accessibles depuis plus d’un an.

Vous pouvez dès maintenant jouer à plus de 10 000 jeux et démos originalement conçus pour l’Amiga, la défunte gamme d’ordinateurs personnels de Commodore commercialisée dans les années 80 et 90.

Il faut être patient, deviner les touches du clavier qui correspondent aux commandes du jeu, et parfois changer de navigateur pour obtenir des résultats.

À l’époque réputé pour être un ordinateur centré sur le multimédia et les jeux vidéo, l’Amiga utilisait son propre système d’exploitation (multitâche) et ses machines avaient des caractéristiques techniques qui n’avaient rien à voir avec les PC pourvus de processeurs x86.

Si Microsoft a eu le dernier mot avec DOS, on peut aujourd’hui revivre l’expérience qu’offrait l’Amiga en se rendant dans la section du site Internet Archive dédiée à la plateforme.

Comme c’était le cas pour les jeux PC qui ont intégré sa collection en 2015, l’émulation proposée par le site est loin d’être parfaite. Il faut être patient (temps de chargement oblige), deviner les touches du clavier qui correspondent aux commandes du jeu, et parfois changer de navigateur pour obtenir des résultats.

À noter que si Nintendo a forcé Internet Archive de retirer sa collection des numéros du magazine Nintendo Power de son site, on ignore à quel point l’entreprise qui détient les droits de la marque Amiga aujourd’hui (qui ont circulé depuis la faillite du fabricant Commodore en 1994) pourrait être motivée à en faire autant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine