Magazine Info Locale

Aytré (17) : mouettes et pollution de l'eau, que sait-on exactement ?

Publié le 12 août 2016 par Blanchemanche
#Aytré
Publiéle 12/08/2016  par AGNÈS LANOËLLE
« La présence de cette espèce chez nous est rare. Il s’agit là d’un gros dortoir », confie Julien Gonin de la Ligue pour la protection des oiseaux.
« La présence de cette espèce chez nous est rare. Il s’agit là d’un gros dortoir », confie Julien Gonin de la Ligue pour la protection des oiseaux.
© PHOTO PIERRE MEUNIÉ

Près de 6 000 mouettes mélanocéphales ont élu domicile dans la baie, selon la Ligue pour la protection des oiseaux. Une découverte qui pourrait expliquer la pollution de l’eau


La plage d'Aytré, nouveau paradis pour la mouette mélanocéphale ? C'est en tout cas la découverte que vient de faire la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) en ce début d'été. À la demande de la commune qui aimerait bien comprendre l'origine de la pollution bactérienne de l'eau depuis plusieurs années (1), les spécialistes de la LPO effectuent depuis début juillet deux comptages par semaine sur les populations d'oiseaux. Et la surprise est de taille : entre 5 000 et 6 000 mouettes mélanocéphales (elle a la tête noire mais les ailes blanches contrairement à la mouette rieuse) ont élu domicile sur la vasière de d'Aytré. Cette colonie fort impressionnante transforme la baie en véritable site ornithologique. « C'est une réelle surprise pour nous. La plus grosse colonie de mouettes mélanocéphales se trouve à Noirmoutier. La présence de cette espèce chez nous est rare. Il s'agit là d'un gros dortoir », reconnaît Julien Gonin de la LPO.
Depuis le début de l'été, chaque soir, le promeneur peut observer le même manège : les oiseaux qui ont passé la journée à se nourrir dans les champs de blé viennent se reposer à la tombée de la nuit sur l'eau.

Nouveaux prélèvements

Les mouettes peuvent-elles être la cause de la contamination de l'eau ? Aucune étude scientifique n'a encore tranché cette hypothèse. De nombreuses zones d'ombre restent en suspens. Il existe ailleurs, comme en baie d'Aiguillon, de fortes concentrations d'oiseaux marins, et l'on ne constate pas de pollution.Par ailleurs, on ignore depuis quand les mouettes mélanocéphales ont élu domicile dans la baie d'Aytré alors que la pollution est connue depuis de nombreuses années. Enfin, pour certains, les oiseaux auraient bon dos. Les eaux pluviales, le réseau du tout-à-l'égout ou encore les courants marins continuent d'être montrés du doigt par ceux qui ne croient pas à la théorie des oiseaux. La plage d'Aytré va-t-elle devenir un cas d'école : comment faire cohabiter des baigneurs et une espèce protégée qui fait l'objet de nombreux programmes de sauvegarde ? Zone baignade ou site ornithologique, comment choisir ? En attendant, de nouveaux prélèvements sont en cours pour tenter d'établir, ou pas, une corrélation entre la présence des mouettes et la pollution de l'eau.(1) La baignade y est interdite depuis mardi après de mauvaises analyses.http://www.sudouest.fr/2016/08/12/le-mystere-des-mouettes-2464599-1238.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte