Magazine Santé

PARALYSIE: Un interface cerveau-machine permet à 8 paraplégiques de remarcher – Scientific Reports

Publié le 12 août 2016 par Santelog @santelog

Actuellement, les personnes atteintes de lésions médullaires et qui reçoivent un diagnostic de paralysie n’ont en général qu’une option de réhabilitation : le fauteuil roulant. Le programme  » Walk Again « , de la Colorado State University qui travaille au développement d’interfaces cerveau-machine pour les patients paraplégiques en a décidé autrement. Avec ces premiers résultats présentés dans les Scientific Reports, la perspective d’une interface efficace, est déjà facteur de motivation pour tous les patients atteints à la moelle épinière, dans le monde entier.

Lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, un jeune homme brésilien, paralysé jusqu’à la poitrine a shooté dans le premier ballon. Il était équipé d’une une interface cerveau-machine lui permettant de contrôler les mouvements d’un exosquelette soutenant ses membres inférieurs. Cette démonstration a été possible grâce au programme Walk Again (WAP), mené par un consortium international de recherche à but non lucratif et piloté par le Dr Alan Rudolph, à l’Université d’État du Colorado.

PARALYSIE: Un interface cerveau-machine permet à 8 paraplégiques de remarcher – Scientific Reports
PARALYSIE: Un interface cerveau-machine permet à 8 paraplégiques de remarcher – Scientific Reports
Aujourd’hui, soit 2 ans plus tard, le WAP livre les conclusions d’un premier essai clinique mené avec un groupe de patients, victimes de lésions médullaires et paralysés depuis des années, ayant suivi une formation tout au long de l’année 2014, et qui à l’aide de l’exosquelette motorisé, et de l’interface cerveau-machine sont parvenus à retrouver la capacité de contracter volontairement les muscles des jambes et de percevoir le toucher et la douleur dans les membres paralysés. Grâce à cette prouesse en neuro-ingénierie ces patients ont également repris un certain niveau de contrôle de la vessie et des intestins, connaissent aujourd’hui une amélioration de la fonction cardiovasculaire et, pour l’un des patients, une réduction de l’hypertension.

L’interface cerveau -machine devient une réalité : cet essai est en effet le premier à apporter des preuves de la possibilité de récupération, par interface cerveau-machine, de la fonction neurologique chez des patients atteints de graves lésions de la moelle épinière. Certes, cette récupération est également associée à une longue formation bien expliquée dans l’article (cliquer sur visuel ci-contre). Cette formation participe à et contribue à promouvoir la réorganisation du cerveau et des nerfs ayant survécu à la lésion médullaire.

Ces résultats auront une influence indiscutable sur les pratiques cliniques de prise en charge des patients paraplégiques. Ils sont issus de très longues années de recherche passionnée :  » cela a été un voyage extraordinaire, nous avons commencé à travailler sur ce projet phénoménal il y a plus de 15 ans, d’abord sur l’animal, et aujourd’hui, avec 8 patients paraplégiques.

Source : Scientific Reports 11 August 2016 doi:10.1038/srep30383 Long-Term Training with a Brain-Machine Interface-Based Gait Protocol Induces Partial Neurological Recovery in Paraplegic Patients

PARALYSIE: Un interface cerveau-machine permet à 8 paraplégiques de remarcher – Scientific Reports
Plus d’études sur la Paralysie

Lire aussi: PARALYSIE: Un exosquelette bionique qui rétablit un contrôle moteur


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine