Magazine Poésie

Pour ne pas que l’horizon nocturne ne nous déçoive

Par Vertuchou

Pour ne pas que l’horizon nocturne ne nous déçoive,

je t’offre les fleurs de ma poésie d’un voix douce et suave.

Mes mots se posent sur toi comme des jolis dessous de soie

que je me ferai un plaisir d’ôter…

J’ai la nuit pour parcourir ta peau et je te promets de compter le nombre exact

de tes grains de beauté…

Je me plonge dans ton bain et j’entends l’eau de pluie tomber…

Correspondance des sables du désert, corps responsable des danses du désir…

On dit que faire l’amour c’est ne plus sentir, la différence entre donner

et prendre du plaisir.

Je t’écris une pleine page de caresses, pour même ta peau aime,

mes poèmes…

Souleymane Diamanka

Partager cet article

Repost 0
Pour ne pas que l’horizon nocturne ne nous déçoive
&version;

Vous aimerez aussi :

Ils se regardent
Ils se regardent
Lettre à J.
Lettre à J.
La femme nue, c'est le ciel bleu
La femme nue, c'est le ciel bleu
Et je pleure, et je crie et je ris
Et je pleure, et je crie et je ris

Emois

« Article précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine