Magazine Société

Kim Rhode, six J.O. consécutifs, une médaille par participation

Publié le 15 août 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Les Jeux Olympiques se déroulent en ce moment à Rio, au Brésil, et parmi ces grands sportifs, il y en a que les médias "oublient", volontairement ou pas... C'est certes plus vendable de parler d'Usain Bolt ou de Michael Phelps, mais pourtant certains athlètes mériteraient également les honneurs.
Dans cet ordre d'idée, nous pensons à Kim Rhode, de son vrai nom Kimberly Susan Rhode, la Californienne, qui vient de signer un record sans doute absolu. Jugez plutôt. Elle débute sa carrière "olympique" en 1996 à Atlanta, et s'empare d'une médaille d'or. Moins bonne à Sydney, en 2000, où elle ne peut qu'en revenir bronzée. Par contre, notre Kim retrouve le métal doré en 2004, à Athènes. La seule médaille argenté viendra en 2008, à Pékin, et puis l'épisode de 2012, à Londres, où elle n'était pas certaine de participer. Néanmoins, l'or - de nouveau - lui tend les bras, et en pus elle réussit à battre un record mondial. Cette année, à Rio, c'est une autre récompense, le bronze, qui vient d'être attribué à cette championne d'exception.
Certes, la discipline n'est absolument pas médiatique, si ce n'est lorsqu'un Français participe, comme Alexis Raynaud - et sa médaille de bronze en Tir à la carabine à 50m 3 positions -, donc vous l'aurez compris, Kim Rhode pratique le tir. N'empêche, son record à autant le droit d'être souligné, que les autres champions.
Pour notre part, un tout grand coup de chapeau à la Namuroise Nafissatou Thiam, et sa médaille d'or en heptathlon. Sans compter le record du monde, au saut en hauteur, ses records personnels par disciplines et celui de Belgique au total.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine