Magazine Finances

Quels sont les risques de décès couverts et non couverts ?

Publié le 16 août 2016 par Questions Capitales

Vous avez souscrit une assurance-décès dans votre police de branche 23 ? Pensez à vérifier les éventuels risques exclus dans les conditions générales de votre contrat. Voici par exemple quelques scénarios possibles.

Suicide

La plupart des compagnies assurent le suicide, mais après un stage d’un an.

À l’étranger

Le fait qu’un décès survienne à l’étranger n’a pas d’importance. Les polices offrent le plus souvent une couverture mondiale.

Acte intentionnel

Il s’agit de loin de l’exclusion la plus fréquente. Imaginez que vous provoquiez intentionnellement un accident avec votre voiture, accident à la suite duquel vous décédez. En cas de décès à la suite d’un acte intentionnel d’un bénéficiaire, le capital-décès n’est pas versé.

Hobbys ou sports dangereux

Vous pratiquez des hobbys ou sports dangereux, comme du deltaplane, de la plongée sous-marine, du saut à l’élastique, … ? Pensez à le signaler à la souscription de la police. Votre courtier analysera alors avec l’assureur si la couverture est possible. Certains assureurs refuseront de couvrir un décès à la suite de la pratique d’un de ces sports. Parlez-en avec votre courtier. De tels sports ou hobbys pourront toutefois être couverts moyennant le paiement d’une surprime.

Délit

Un décès à la suite d’un délit (par ex. meurtre) n’est généralement pas couvert.

Plus d’informations sur l’assurance Branche 23.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Questions Capitales 330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine