Magazine Voyages

La Chaume, berceau de la cité

Publié le 16 août 2016 par Montagnessavoie
Sortont un peu des sentiers battus, c'est-à-dire, allons ailleurs qu'à la plage, et perdons-nous dans les rues de La Chaume, paraît-il, "berceau de la cité" des Sables d'Olonne, le quartier le plus ancien de la ville. Des Sables, pour s'y rendre, on peut faire le chemin à pied en passant par port Olona, mais c'est un tout petit peu long, surtout quand il fait chaud. Mieux vaut donc prendre le "passeur", ce petit bac qui va d'une rive à une autre en quelques minutes seulement et dont le trajet ne coûte que 1,10 euros. Pour les habitués ou les compulsifs, il existe des cartes illimitées pour le mois ou des cartes de 10 passages à 8 euros, ce qui représente une petite économie non négligeable. Le passeur vous dépose non loin de la mairie annexe de La Chaume. C'est le début de votre promenade. A partir de là, pas de trajet prédéfini sinon la seule ambition de se perdre. Quoi de mieux pour découvrir cette cité de pêcheurs que de flâner au hasard à travers son dédale de ruelles et de petits passages ombragés ? On y découvre une série de maisons basses très semblables qui correspondaient à celles qu'occupaient les familles de pêcheurs. Sans aucune vue sur la mer, ce qui leur permettait d'oublier pour un temps la dureté du travail sur l'océan et de se protéger des tempêtes. Aujourd'hui, d'autres se sont volontairement installés en haut de l'une des rues qui remontent du chenal pour, depuis leur baie vitrée, avoir une vue plongeante sur l'eau. On peut facilement passer deux heures à déambuler dans les petites rues, à admirer les façades, à se faufiler entre les maisons, à se mettre sur la pointe des pieds pour deviner les jardinets, à laisser traîner une oreille pour épier discrètement la vie du quartier. Les touristes sont tous à la plage, c'est le moment de voir de l'authentique. Des hommes qui discutent à une table du vieux café ; une dame qui fait tourner dans la rue son petit lave-linge à l'ancienne. Et le silence.   La Chaume, berceau de la cité
La Chaume, berceau de la cité
La Chaume, berceau de la cité
La Chaume, berceau de la cité
La Chaume, berceau de la cité
La Chaume, berceau de la cité
Il y a beaucoup de choses à voir à La Chaume : les anciennes conserveries ; la Tour Arundel, l'ancien phare rendu invisible par les immeubles récemment construit et  remplacé en 1968 par le phare moderne de l'Armandèche ; le fort Saint Nicolas ; sans oublier la plage de la Paracou. Ou tout simplement rester là, sur le chenal, à regarder passer les énormes bateaux qui voguent vers Port Olona. Ce quartier est à voir et à revoir sans modération. Pourquoi pas vous offrir un tour de grande roue, histoire de voir la Chaume depuis le haut ?  La Chaume, berceau de la cité
La Chaume, berceau de la cité
La Chaume, berceau de la cité

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montagnessavoie 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine